Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Toute une banque pour vous Vous êtes une entreprise 
Nous contacter

Transformation numérique des PME et TPE : investir pour réussir

29/12/2018 - 2 min de lecture

Rubrique : Développement

#Innovation #Activité #Financement

TOUT UN MAG POUR VOUS

Transformation numérique des PME et TPE : investir pour réussir

Dans un monde de plus en plus digitalisé, les PME et TPE doivent se transformer pour répondre aux nouvelles attentes de leur marché. Plus que jamais, investir dans la transition numérique est une nécessité, encouragée par des dispositifs fiscaux comme le suramortissement.

LES ENTREPRISES FRANÇAISES VEULENT COMBLER LEUR RETARD EN NUMÉRIQUE

Peut mieux faire : telle pourrait être l’appréciation donnée aux entreprises de l’Hexagone en matière de transformation digitale. En effet, la France figurait seulement au 16e rang des pays les plus performants dans le numérique en 2016 . Un retard gênant quand on sait que la numérisation des entreprises constitue un réel atout pour gagner en compétitivité et en croissance.

Pour autant, le volume des investissements dans le secteur français des nouvelles technologies est significatif : près de 9 milliards d’euros en 2017, avec une croissance estimée à 4,5 % pour l’exercice 2018 .

Au-delà de ce volet financier, c’est la confiance affichée par les professionnels dans leur capacité à tirer parti de la transformation digitale qui rassure : 80 % d’entre eux affirment pouvoir mener à bien des projets digitaux .

ADOPTER LE DIGITAL SERT LA PERFORMANCE FINANCIÈRE DES PETITES ENTREPRISES

Les entreprises les plus performantes conjuguent investissements numériques et organisation repensée, avec à la clé un chiffre d’affaires qui a augmenté de plus de 5 % . En d’autres termes, rendre l’expérience humaine indissociable de la technologie digitale est réellement payant en termes de performance… et en termes d’organisation !

Car les projets numériques sont souvent conduits avec des équipes mixant les métiers opérationnels et informatiques et des spécialistes de l’expérience utilisateur. Gage supplémentaire de réussite : l’adoption de méthodologies dites « agiles », qui place les besoins du client au centre des priorités du projet.

DES INVESTISSEMENTS QUI DOIVENT ÊTRE MIEUX RÉPARTIS

Si les entreprises estiment investir suffisamment dans la transformation digitale, elles semblent toutefois privilégier une concentration sur l’efficacité des processus3. Une manière de fiabiliser leurs capacités de production tout en fluidifiant les échanges internes et avec leurs fournisseurs, partenaires et clients. Mais elles ne doivent pas oublier que les efforts d’investissements doivent également porter sur l’innovation produit ou métier en tant que telle.

DES AIDES À L’INVESTISSEMENT NUMÉRIQUE QUI SE DÉVELOPPENT

Les dispositifs d’aide aux entreprises pour réussir la transformation numérique ne sont pas légion. Ainsi :

  • Les aides européennes dédiées au numérique concernent plutôt des projets d’innovation très précis (nanotechnologies, cybersécurité, voiture autonome et connectée…);
  • Le « prêt numérique » lancé en 2013 par BPI France n’est plus d’actualité;
  • Les PME doivent aujourd’hui plutôt se tourner vers certains financements régionaux : Ambition PME en Auvergne-Rhône-Alpes, TP’UP en Ile-de-France ou encore l’aide Pays de la Loire Investissement numérique.

Néanmoins le dispositif national de suramortissement pour les PME et TPE industrielles inscrit dans la loi de finances 2019, et destiné à contribuer au financement des équipements innovants, pourrait changer la donne. En effet, cet avantage fiscal permettrait aux PME et TPE à vocation industrielle de déduire une partie de leurs investissements dans les domaines de la robotique et de la transition numérique.

  1. Édition 2016 de l'indice sur la société et l'économie numérique (DESI) de la Commission européenne
  2. Étude Syntec Num/IDC, décembre 2017
  3. Étude Digital Change Survey, IFS, juin 2017
  4. 2017 Global Digital IQ Survey, PwC

Vous aimerez aussi : Investissement industriel : un dispositif d’incitation fiscal pour les PME et TPE

BON À SAVOIR

Le Crédit Agricole accompagne la réalisation des projets structurants de votre entreprise. Outre le financement, des garanties et des cautions nécessaires à votre activité peuvent être mises en place pour développer et sécuriser vos marchés. Pour en savoir plus rendez-vous sur notre espace dédié aux solutions de financement des entreprises*

© Uni-médias - Décembre 2018

Article à caractère informatif et publicitaire.
Certaines informations sont susceptibles d’évoluer en fonction de l’actualité fiscale.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.