Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes une entreprise 
Nous contacter

Une plateforme de mise en relation entre cédants et repreneurs d’entreprises

30/06/2021 - 2 min de lecture

Rubrique : Développement

#Innovation #Activité #Décryptage

tout un mag pour vous

Une plateforme de mise en relation entre cédants et repreneurs d’entreprises

Infogreffe lance un nouveau service dédié à la transmission d'entreprises : la Marketplace Infogreffe. Cette plateforme ambitionne de rendre le marché plus fluide et transparent.

Confidentialité oblige, le marché de la transmission d’entreprises se caractérise par une forte opacité. Ce qui ne facilite pas les recherches des repreneurs. Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), 30 000 entreprises disparaissent chaque année, faute d’avoir pu trouver un acquéreur.

Pour fluidifier les choses, Infogreffe, le groupement des greffes des tribunaux de commerce, lance un nouveau service de mise en relation entre cédants et repreneurs : la Marketplace Infogreffe.

UN OUTIL PERFORMANT

Lancée au mois d’avril, cette plateforme offre la possibilité de publier des offres de cession et de rechercher des opportunités, grâce à un moteur de recherche permettant de naviguer parmi des fiches d’entreprises mises à jour en continu, sur la base des données certifiées par les greffiers des tribunaux de commerce. La confidentialité est respectée puisque le cédant a le choix de masquer le nom et l’adresse de son entreprise lorsqu’il publie son annonce. Détail pratique : ce dernier a également accès aux statistiques de consultation de son offre.

Bien pensé, l’outil de recherche autorise des requêtes pointues, proposant une quinzaine de critères (secteur d’activité, localisation, chiffre d’affaires, prix de cession, etc.) dont certains d’ordre qualitatif (positionnement bio, Made in France, etc.). Il propose aussi un service d’alerte par mail pour faciliter la détection de l’entreprise recherchée.

UNE BASE D’OFFRES À COMPLÉTER

Outre les opportunités de cession habituelles d’entreprises « in bonis », autrement dit en situation financière saine, la base de données propose des offres d’entreprises en redressement judiciaire et accueille aussi les demandes d’entreprises en quête de partenaires ou d’investisseurs. De quoi intéresser les « jeunes pousses » en quête de fonds.

Si ce service répond à un réel besoin, et propose des fonctionnalités bien utiles, il reste maintenant à le faire connaître pour alimenter sa base de données, car pour l’heure, le site venant d’être lancé, le champ des opportunités, principalement alimenté par les offres de cession émanant des administrateurs et mandataires judiciaires, reste trop limité.

BON À SAVOIR

30 000, c’est le nombre d’entreprises qui disparaissent chaque année faute de repreneurs, soit environ une entreprise à céder sur deux.

© Thibault Bertrand – Uni-médias - Juin 2021
Article à caractère informatif et publicitaire.

TOUT UN MAG POUR VOUS