Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes une collectivité 
Nous contacter

Aider les territoires à sortir de la crise sanitaire

30/07/2021 - 2 min de lecture

#Développement économique #Décryptage

tout un mag pour vous

Aider les territoires à sortir de la crise sanitaire

Une mission parlementaire de l’Assemblée nationale vient de remettre au Premier ministre un rapport sur les conséquences de la crise sanitaire due au coronavirus, avec 27 solutions pour soutenir les territoires les plus vulnérables.

Le rapport parlementaire « Accélérer le rebond économique des territoires » remis au Premier ministre, le 29 Juin dernier, livre de nombreuses propositions pour aider les territoires les plus marqués par la crise. Pour effectuer son enquête, la mission parlementaire a visité une cinquantaine de communes dans quinze départements et rencontré plus de 400 interlocuteurs.

UN EXODE URBAIN ?

Le rapport rappelle qu’avant le déclenchement de la crise sanitaire, la situation était caractérisée par une forte métropolisation et des inégalités croissantes entre territoires. Ainsi, selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) en 2017, 17 zones d’emplois de grandes agglomérations concentrent 30% de la population et 36% de l’emploi national. À l’opposé, les vulnérabilités les plus importantes sont constatées dans le quart Nord-Est du pays et le pourtour méditerranéen.

Mais, pour les députés, le choc de la crise sanitaire a touché les territoires de façon très hétérogène, en ne recoupant que partiellement les inégalités préexistantes. Ainsi 30 zones d’emplois ont été particulièrement affectées : la baisse d’activité est 2,3 fois plus forte que la moyenne nationale. Or seules 8 des 30 zones d’emploi les plus affectées par le choc de la Covid 19 figurent dans les 30 territoires les plus fragiles d’avant la crise. Ce sont les grandes villes qui ont été le plus touchées, tandis que, autre conséquence de la crise selon le rapport, cette dernière semble avoir provoqué l’amorce d’un nouvel exode urbain.

La comparaison des flux résidentiels entre le second semestre 2019 et le second semestre 2020 montre en effet une hausse notable des acquisitions immobilières dans un autre département (13%), particulièrement prononcée au départ des grandes métropoles (Paris, Marseille, Toulouse, Nantes) et à destination des départements périphériques moins denses et plus ruraux. Ces mobilités nouvelles dessinent ainsi une large auréole autour des métropoles : au départ de Paris, les plus fortes hausses d’acquisitions en volume se retrouvent par exemple en grande couronne, en Normandie ou dans le Centre-Val de Loire.

UNE COOPÉRATION RENOUVELÉE ENTRE ÉTAT ET TERRITOIRES

Pour la mission parlementaire il s’agit maintenant de trouver des leviers pour accélérer le rebond économique de tous les territoires, en particulier des plus affectés. Elle propose de renforcer la coopération entre les acteurs économiques locaux, pour maximiser l’impact du plan de relance dans les territoires, et régénérer le tissu économique dans les territoires les plus fragiles. Elle estime, qu’à plus long terme, il faut poser les bases d’une coopération renouvelée entre l’État et les territoires pour soutenir ce rebond. Le rapport propose ainsi d’encourager la réponse groupée aux appels à projets de France Relance.

La mission souhaite également que le plan de relance soit d’avantage territorialisé. Elle souhaiterait que certains fonds soient spécifiquement ciblés vers les territoires les plus fragiles, par exemple pour réhabiliter les friches industrielles. Le fonds friches, prévu dans le plan de relance, devrait d’ailleurs, selon le rapport, être pérennisé. Certains fonds de revitalisation pourraient également être mutualisés. Le rapport demande également que les collectivités territoriales soient incitées à développer une offre d’accueil en direction des télétravailleurs. Selon lui, cette pratique, qui connaît une très forte croissance, pourrait favoriser un nouveau développement local des territoires ruraux.

BON À SAVOIR

27. C’est le nombre de solutions proposées par la mission parlementaire de l’Assemblée nationale pour soutenir les territoires les plus vulnérables.

Pour en savoir plus :

Accélérer le rebond économique des territoires (Juin 2021). Rapport de Jean-Noël Barrot, député des Yvelines, remis au Premier ministre.

© Philippe Houdart – Uni-médias – Juillet 2021
Article à caractère informatif et publicitaire.

TOUT UN MAG POUR VOUS