Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes une collectivité 
Nous contacter

Décharges sauvages : des mesures pour faire face au fléau

24/02/2020 - 1 min de lecture

#Aménagement du territoire et urbanisme #Développement durable et énergie #Vie locale

tout un mag pour vous

Décharges sauvages : des mesures pour faire face au fléau

Les dépôts sauvages de déchets s'étendent sur l'ensemble du territoire. Une récente étude de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) estime que le phénomène s'aggrave ces dernières années.

Sur 2 700 collectivités ayant répondu au questionnaire de l'Agence, 90% se disent victimes du phénomène et 58% estiment qu'il s'étend. Pour la seule Île-de-France, 130 décharges sauvages sont répertoriées. Une grande partie des déchets est issue du secteur de la construction et du bâtiment. Le coût de nettoyage et d'enlèvement est estimé à 46 millions d'euros par an pour les collectivités, même s'il s'agit de chiffres complexes à évaluer. La secrétaire d'État à la transition écologique, Brune Poirson, veut créer, dès cette année, avec les professionnels du bâtiment et l'aide de l'Ademe, un observatoire des déchets du bâtiment qui permettra notamment de réaliser une cartographie des décharges sauvages. Elle prévoit également une densification des points de collecte professionnelle, estimant que les déchetteries professionnelles ne sont pas assez nombreuses sur le territoire. La gratuité des déchets de chantier, à condition qu'ils soient triés, devrait également se mettre en place en 2022. Différentes solutions pour améliorer les filières de recyclage de ces déchets fait l'objet de discussions avec les fédérations professionnelles du bâtiment.

 

© Philippe Houdart – Uni-Médias – Février 2020
Article à caractère informatif et publicitaire.