Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes une collectivité 
Nous contacter

L’Ademe se penche sur nos déchets

07/05/2021 - 2 min de lecture

Rubrique : Citoyen

#Décryptage #Vie locale

tout un mag pour vous

L’Ademe se penche sur nos déchets

L’Agence de la transition écologique (Ademe) vient de publier une enquête très complète sur la composition et la caractérisation des déchets ménagers.

De quoi sont constitués et en quelle proportion nos déchets ? C’est la question à laquelle a souhaité répondre l’Agence de la transition écologique (Ademe) dans sa dernière enquête. Cette connaissance des quantités et caractéristiques des déchets est essentielle, autant pour les actions de prévention, que pour l’optimisation des filières de valorisation. L’étude de l’Ademe s’inscrit au long court, puisque les données analysées remontent à 1993. À cette date l’Agence a en effet démarré sa nouvelle méthode de caractérisation des déchets ménagers et assimilés : Modecom (pour Mode de caractérisation des ordures ménagères). L’étude qui vient d’être publiée provient de la troisième campagne « Modecom » de 2017 et succède à deux campagnes similaires, réalisées en 1993 et 2007. La dernière étude publiée permet donc une comparaison avec les précédentes campagnes et de mesurer les évolutions. Conclusion : d’importants progrès ont été réalisés en vingt-sept ans, mais un long chemin demeure.

RALENTISSEMENT DE LA HAUSSE

Premier constat, la quantité totale de déchets ménagers et assimilés a continué à légèrement progresser en France (37,6 millions de tonnes contre 36,7 millions en 2007). En revanche, la production de déchets pour chaque Français a été réduite, passant à 580 kilos par personne et par an en 2017, contre 592 kilos en 2007. Ce paradoxe s’explique par l’augmentation de la population et par une plus grande importance prises par les déchetteries. On note ainsi une forte baisse de la production moyenne annuelle d’ordures ménagères résiduelles (OMR), les poubelles vertes recevant le tout-venant, par habitant entre 1993 et 2017 de 31% (contre 365 kg en 1993 et 254 kg en 2017). En revanche, les quantités collectées en déchetteries ont connu une hausse de plus de 20%.

Rappelons que le périmètre de l’étude concerne les déchets issus des ménages, mais aussi ceux des activités économiques, collectés selon les mêmes procédés : c’est-à-dire ordures ménagères résiduelles (OMR), collectes séparées (CS) et produits en déchetteries. En revanche, les résidus émis par les services municipaux, déchets de l’assainissement collectif, déchets de nettoyage des rues, de marché..., ne relèvent pas de ce périmètre. Concrètement, des échantillons de déchets sont prélevés selon des protocoles normalisés et un plan d’échantillonnage adapté, puis triés en différentes catégories : déchets putrescibles, papiers, cartons, plastiques.

ÉVOLUTION DES MODES DE CONSOMMATION

Globalement, les marges de progression pour la gestion des déchets sont extrêmement importantes. Selon l’étude, près de 75% des ordures ménagères et assimilées pourraient en effet être évitées, ce qui représenterait 18 millions de tonnes. Pour parvenir à ce résultat, il faudrait notamment développer fortement la vente en vrac, diminuer le gaspillage alimentaire et inventer des mécanismes incitatifs de consignes. L’étude des déchets permet par ailleurs de mesurer les évolutions des modes de consommation. On constate ainsi par exemple l’explosion des quantités de textiles sanitaires dans les ordures ménagères résiduelles (200% en 25 ans) et des plastiques. En revanche les parts de déchets putrescibles, du papier et du verre continuent de diminuer.

 

    À lire également : La tarification incitative du ramassage des déchets ménagers porte ses fruits

 

Pour en savoir plus :
Modecom 2017 - Campagne nationale de caractérisation des déchets ménagers et assimilés – Analyse des résultats – mars 2021

 

© Philippe Houdart – Uni-Médias – Avril 2021
Article à caractère informatif et publicitaire.

TOUT UN MAG POUR VOUS