Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes une collectivité 
Nous contacter

La méthanisation, ou comment valoriser les déchets organiques

08/06/2021 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendance

#Développement durable et énergie #Décryptage

tout un mag pour vous

La méthanisation, ou comment valoriser les déchets organiques

La méthanisation permet de transformer des déchets organiques en énergie verte. Principalement utilisée par les agriculteurs, elle représente également une vraie alternative pour les collectivités désireuses de traiter autrement leurs ordures ménagères. Explications.

La méthanisation est une technologie de dégradation contrôlée des matières organiques (comme les déchets agricoles, les déchets industriels, les déchets verts, les déchets agroalimentaires, etc.) qui permet la production de biogaz et d’un résidu appelé digestat. Le premier peut être valorisé pour la production de chaleur et/ou d’électricité, être injecté après purification dans des réseaux gaziers ou encore utilisé comme carburant pour véhicules. Le second, parce qu’il possède un caractère fertilisant et amendant, peut se substituer partiellement aux engrais minéraux.

Fin 2020, la France comptait 861 unités de méthanisation (contre 776 fin 2019)1.

 

    Vous aimerez aussi : Tout savoir sur la transition énergétique, un des volets de la transition écologique

 

QU'EST-CE QUE LA MÉTHANISATION AGRICOLE ?

La majorité des unités de méthanisation sont présentes dans le monde agricole qui, grâce à elles, peut valoriser ses déchets (lisiers, fumiers, graisses alimentaires, résidus de céréales, de légumes, etc.) et, in fine, compléter ses revenus tout en s'orientant vers l'autonomie énergétique. Pour rappel, une vache laitière produit chaque année 6m3 de lisier + 6 t de fumier, ce qui permet la production de 600 m3 de biogaz, soit 3 000 kWh2.

 

    À lire également : L’agriculture face aux défis de la transition énergétique

 

MÉTHANISATION AGRICOLE : QUEL RÔLE POUR LES CHAMBRES D’AGRICULTURE ?

La méthanisation agricole est un important levier de la transition énergétique, soutenu entre autres par les Chambres d’Agriculture sous forme de projets individuels ou collectifs portés par les agriculteurs. Ces projets peuvent être développés vers la cogénération, l’injection du biogaz dans les réseaux de gaz naturel ou encore pour la production de biométhane carburant.

Grâce notamment un réseau national de 50 experts disséminés dans toutes les régions, les Chambres d'agriculture accompagnent des projets sur différentes étapes. Elles interviennent de la conception du projet jusqu'au suivi des unités existantes, en passant par les études préliminaires règlementaires pour obtenir les autorisations administratives nécessaires.

À ce jour, elles ont formé plus de 1 000 agriculteurs à la méthanisation et accompagné 100 projets d’unité de méthanisation, dont 50 sont aujourd’hui fonctionnelles2.

BON À SAVOIR

Le Crédit Agricole accompagne les besoins de financement : deux tiers des unités de méthanisation en fonctionnement ont été financées par des Caisses régionales ou par la filiale spécialisée Unifergie.

COLLECTIVITÉS : POURQUOI OPTER POUR LA MÉTHANISATION ?

Si la méthanisation est très répandue chez les agriculteurs, il est à noter que de plus en plus de collectivités s’y intéressent également. Ces dernières, souvent confrontées à différentes problématiques lorsqu’il s’agit de gérer les ordures ménagères, y voient là un moyen de les traiter de manière écologique et plus valorisante en termes d’image que les décharges.

Surtout, cela leur permet d’être en phase avec la loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV). Entrée en vigueur en aout 2015, elle a pour principal objectif de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre grâce, notamment, au développement de la valorisation des déchets. Pour ce faire, elle garantit aux collectivités s’équipant de méthaniseurs un contrat au tarif garanti 15 ans3 avec les sociétés de services énergétiques, si elles choisissent de réinjecter le biogaz transformé en biométhane dans les réseaux gaziers.

ET DEMAIN, QUELLES ÉCONOMIES ENVISAGEABLES AVEC LA MÉTHANISATION ?

Autre avantage pour les collectivités, les économies qu’elles seraient susceptibles d’engendrer suite à l’installation d’une unité de méthanisation : selon une étude de l’Agence internationale des énergies renouvelables (Irena)4, les coûts de production des énergies vertes pourraient fortement baisser dans les années à venir. À tel point qu’elles pourraient être globalement moins chères que les énergies fossiles (fuel, gaz, charbon). Toujours selon l’Irena, les coûts moyens des énergies renouvelables devraient rapidement se situer entre 30 et 100 dollars le mégawattheure (MWh) quand les énergies fossiles affichent des coûts oscillants aujourd’hui entre 50 et 170 dollars le MWh.

 

    À lire également : Quelles énergies renouvelables pour les entreprises ou exploitations ?
 

1 Source : Tableaux de bord trimestriels du SDES, ministère de la Transition écologique et solidaire.
2 Source : Chambres d’Agriculture.
3 Source : Ministère de la Transition Écologique et Solidaire
4 Source : Batiactu / AFP

 

© Uni-médias – Juin 2021
Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale. La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale, prêteur, ou par une filiale du groupe proposant une offre de financement.

TOUT UN MAG POUR VOUS