Retour au site Crédit Agricole
Le blog des entreprises / DIRIGEANT

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour votre entreprise

Amarok prend le pouls des dirigeants de PME

23 juin
DIRIGEANT

Juin 2011

Lancé en janvier 2010, Amarok est un observatoire indépendant dont l’objectif est de scruter la santé des entrepreneurs de PME.

Comme ses salariés, un patron de PME peut souffrir de pathologies liées à son activité. Problèmes de trésorerie, obligations de licencier un salarié, incertitudes quant au développement de son chiffre d’affaires… Autant de sources de stress auquel devra faire face le dirigeant amené à prendre de nombreuses décisions pour son entreprise, le plus souvent seul et dans l’incapacité de partager ses angoisses. Or, les méfaits d’un stress prolongé sur la santé peuvent être nombreux. Le stress, de l’avis des médecins, peut favoriser notamment l’hypertension, la création d’ulcères ou d’allergies… c’est-à-dire un ensemble de soucis de santé auquel un dirigeant trop stressé s’expose potentiellement.
C’est donc pour étudier la réalité et l’étendue de cette souffrance patronale chez les artisans, les auto-entrepreneurs et les patrons de PME qu’Olivier Torrès, chercheur associé à l’EM Lyon et maître de conférence à l’Université de Montpellier, a eu l’idée de lancer cet observatoire.

Réseau d’échange

En attendant les premières études qui devraient être fournies par Amarok d’ici 6 à 9 mois, l’initiative d’Oliver Torrès a le mérite de se pencher sur un problème assez peu évoqué jusque-là.
Pour parler de leurs difficultés et échanger avec leurs pairs, les dirigeants de PME adhèrent souvent à des réseaux d’entrepreneurs, à l’instar du CJD (Centre des jeunes dirigeants), ou encore de la CGPME (Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises), etc. Des structures destinées à favoriser le partage d’expériences positives et négatives, bien souvent salutaires pour rompre l’isolement dans lequel peuvent se trouver certains dirigeants d’entreprise.

En savoir plus : www.oliviertorres.net


© Uni-éditions – 2010