Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Toute une banque pour vous Vous êtes une entreprise 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

La croissance repart, l’absentéisme aussi

Le taux d’absentéisme des salariés est reparti en hausse en 2016

Si l’embellie économique se confirme, il est un indicateur plus mitigé, celui du taux d’absentéisme, qui est fortement reparti à la hausse l’an dernier, selon l’enquête annuelle BVA-Réhalto sur les arrêts de travail. En 2016, les salariés ont eu en moyenne 14,2 jours d’arrêts de travail, contre 10,1 jours en 2014. Fait marquant : ces arrêts sont de plus en plus liés à des causes professionnelles. C’est le cas pour 1 salarié sur 4.

En tête des motifs invoqués, les difficultés liées à la charge de travail (60 %), l’environnement physique de travail (42 %) ou encore les mauvaises relations avec la hiérarchie (40 %) et le manque de reconnaissance (40 %). Une réalité mal perçue par les DRH qui ne sont que 2% à reconnaitre cette causalité et attribuent, à une quasi-unanimité, les arrêts à la maladie elle-même (89 %) ou à des difficultés d’ordre personnel (9 %).

© Uni-éditions – septembre 2017

TOUT UN MAG POUR VOUS