Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / Activité

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Le réseau professionnel, votre atout business !

30 mai
Activité

il y a 2 mois

Trouver de nouveaux clients, se développer, recruter, partager les bonnes pratiques : développer un réseau professionnel est indispensable. Voici quelques clés pour faire jouer à plein vos relations, en créer de nouvelles, les entretenir… Au service de votre chiffre d’affaires et de votre rayonnement d’expert !

Pourquoi développer un réseau professionnel

Vous créez une entreprise, vous démarrez une start-up, vous vous lancez en libéral ou vous devenez artisan ? Il y a fort à parier que le démarrage de votre activité va prendre beaucoup de votre temps disponible… Mais gardez-en un peu pour constituer un début de réseau professionnel.

En effet, la « prospection dans le dur », le fait de chercher des clients par les voies classiques (phoning, mailing à un fichier, publicité…) prend du temps, de l’argent, et se révèle de moins en moins efficace en raison de la surabondance des offres et des messages dont la grande majorité se perd dans le bruit et les sollicitations ambiantes. (Le taux de clic suite à la réception d’un emailing plafonne à 3 ou 4 %, selon les études annuelles de la société SendinBlue.

Au contraire, faire jouer son réseau de connaissances, privées ou professionnels, c’est insérer de l’humain dans la démarche commerciale, c’est faire jouer le « bouche à oreille » pour déclencher vos premiers rendez-vous, mais aussi pour fidéliser des clients réguliers, instituer une confiance réciproque, et ainsi se distinguer de la concurrence.

Enfin, et quel que soit le type et le secteur de votre activité, il est important que vous ne restiez pas isolé dans la réalisation de votre projet. Faire de nouvelles rencontres, établir des relations de confiance, retrouver régulièrement vos pairs, c’est donner du carburant à votre aventure entrepreneuriale, tout en vous donnant les moyens, par la confrontation de points de vue divers, de valider, ou de réorienter, la stratégie que vous avez fixée !

Comment se créer un réseau professionnel ?

Voici 3 réflexes à adopter pour bien démarrer.

  • Faites le point sur votre réseau existant
    Contacts privés, contacts professionnels passés, réseaux sociaux… La galaxie de vos relations est probablement bien plus grande que vous l’imaginez ! Essayez d’identifier les personnes les plus à même de favoriser le développement de votre activité. Vous avez été salarié avant d’entreprendre ? Gardez le contact avec votre ex-entreprise : un ancien collègue est peut-être un futur client, ou tout simplement une ressource précieuse pour un coup de main ou un conseil. Et si votre ex-employeur était un fournisseur potentiel ?
  • Si vous avez été accompagné
    Capitalisez sur le réseau d’accompagnement dont vous avez peut-être bénéficié pour vous lancer : chambre de commerce, chambre de l’artisanat, incubateur, pépinière, Union nationale des professions libérales, n’hésitez pas à profiter d’un programme d’accompagnement post-création pour nouer des relations utiles à votre activité et identifier de futurs partenaires (associés, expert-comptable, conseiller juridique…). Certaines structures offrent même de participer à des salons professionnels à prix réduit : une bonne façon de commencer à développer votre potentiel commercial.

Bon à savoir
Des initiatives privées comme Business Network International (BNI) peuvent également vous aider à développer votre réseau. Moyennant une cotisation de départ, BNI promeut le « marketing de recommandation » : ses membres peuvent faire du business ensemble mais vont surtout faire la promotion des uns et des autres auprès de leurs contacts respectifs ! Pour en savoir plus, consultez le site bnifrance.fr.

Vous aimerez aussi : Création d’entreprise : un entrepreneur accompagné en vaut deux

  • Pensez au co-working
    Vous vous lancez et faute de moyens, vous travaillez de chez vous ? En fonction des impératifs de votre métier, sortez de l’isolement et rejoignez, même un jour ou quelques heures par semaine, un espace de coworking. Ils se développent à vitesse grand V dans les centres urbains, et proposent de louer au mois, à la journée, ou à l’heure, des espaces de travail équipés (wifi, imprimantes) avec souvent des services « sympathiques » (café à volonté, salles de sport, espaces détente). Surtout, vous travaillerez à côté d’entrepreneurs ou d’indépendants comme vous avec qui vous pourrez échanger bons plans, informations, pistes de prospection…

Bon à savoir
Avec Jesuisentrepreneur.fr, le Crédit Agricole vous propose un accompagnement pas-à-pas pour vous aider à construire votre projet de création d’entreprise. Conseils pratiques, contacts utiles, espace personnel pour élaborer votre business plan… Retrouvez gratuitement sur ce site tous les outils nécessaires pour démarrer votre projet !

Les réseaux sociaux professionnels, le réseau 2.0 !

Désormais incontournables, les plateformes numériques de mise en relation professionnelle sont des vecteurs de communication à coût réduit. De dimension internationale, LinkedIn fait la course en tête. Initialement focalisé sur le recrutement, Linkedin, véritable « Facebook du monde professionnel » est désormais une vitrine de l’activité des entreprises.

Votre utilisation de Linkedin va dépendre des objectifs que vous vous êtes fixés. Outre le développement de votre réseau professionnel, vous allez pouvoir réaliser une veille quotidienne en suivant des « influenceurs » de votre secteur, participer à des groupes de discussion, vous faire connaître, mettre en avant votre savoir-faire.

Bon à savoir
Soignez votre profil sur Linkedin : sélectionnez des mots clés qui décrivent précisément votre domaine d’activité et qui permettront d’élargir votre visibilité sur le réseau. Publiez à bon escient et développez ainsi une image dynamique de votre activité. C’est ce que l’on appelle le « social selling » sur Linkedin, et c’est une tâche qui a toute sa place dans votre temps de prospection commerciale.

En fonction de votre activité, soyez également présent sur Facebook et Instagram : bien que tournés vers le grand public, ces médias sociaux proposent d’activer des pages professionnelles. Là aussi, en travaillant les messages que vous y publierez régulièrement, ce seront autant de moyens de constituer un réseau étendu de contacts. Une seule obligation, la réactivité : si vous ne répondez pas aux messages ou aux commentaires dans des délais suffisamment courts, vos contacts délaisseront rapidement vos publications !

Un réseau professionnel, ça se développe… et ça s’entretient !

Votre activité a trouvé son rythme de croisière ? Ne vous reposez pas sur vos lauriers pour autant : une relation peut être considérée comme réellement établie lorsque trois moyens de communication ont été utilisés entre les deux personnes (rendez-vous, appel téléphonique, SMS, échange sur un réseau social…). Par la suite, elle s’entretient sur la base d’échanges d’informations ou de services.

Bon à savoir
Pensez à rendre au réseau ce qu’il vous a donné quand vous vous êtes lancé. Intéressez-vous à vos contacts, demandez-leur des nouvelles, proposez de l’aide gratuitement en fonction des liens que vous avez noué. Aidez les autres à avoir du succès, vous en profiterez en retour !

Vous aimerez aussi : Des soutiens pour rebondir en cas de difficulté

© Uni-éditons – mai 2018

Article à caractère informatif et publicitaire.