Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Toute une banque pour vous Vous êtes une association 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Où implanter le siège social de son association

Si vous décidez de déclarer votre association à la préfecture, vous devrez indiquer l’adresse exacte de son siège social. Local dédié, chez vous, mairie, maison des associations… plusieurs possibilités s’offrent à vous pour domicilier votre association.

Le siège social est le domicile légal de l’association. Son choix est totalement libre. En revanche, il doit s’agir d’une adresse physique. Il ne peut s’agir d’une simple boîte postale.
Une association ne peut posséder qu’un seul siège social. Il est en général indiqué dans ses statuts.
C’est l’adresse du siège social qui déterminera auprès de quelle préfecture ou sous-préfecture vous devrez déclarer votre association. C’est également cette adresse qui établira la juridiction territorialement compétente si un tiers souhaite intenter une action en justice contre votre association. Enfin, c’est elle qui sera prise en compte pour identifier les autorités administratives localement compétentes pour l’organisation des divers événements soumis à autorisation (braderie, défilé, loteries, etc.).

 

PLUSIEURS POSSIBILITÉS DE DOMICILIATION

Vous pouvez domicilier le siège social de l’association dans un immeuble qui lui appartient ou dans un local que vous louez ou encore dans un local mis à votre disposition par une collectivité publique.
Si vous ne disposez pas d’un local propre, le siège social peut être fixé au domicile d’un des membres ou d’un des dirigeants de l’association. S’il est locataire, sachez qu’aucune autorisation du propriétaire ne sera requise. Mais il devra occuper les lieux de façon effective. Dans le cas contraire, le propriétaire pourrait faire valoir que les clauses du bail ne sont plus respectées et le bail pourrait être résilié.
S’il est copropriétaire, il est possible que le règlement de copropriété interdise la pose de plaque mentionnant l’association sur une boîte à lettres ou sur un autre support des parties communes. Il suffira donc de domicilier l’association "chez" le particulier désigné (Association X chez Monsieur ou Madame Y).
Dans tous les cas, cette domiciliation ne pourra être que temporaire. Elle ne sera possible que pour 5 ans maximum.
Vous pouvez domicilier votre association en mairie. Pour cela vous devrez en faire la demande au maire. Il n’est pas obligé d’accepter. Mais s’il le fait, il pourra éventuellement vous facturer cette domiciliation.
Vous pouvez également vous tourner vers les maisons des associations. Certaines offrent cette possibilité, moyennant le paiement d’une redevance annuelle, en général peu élevée.
Enfin, vous pouvez passer par des sociétés de domiciliation qui proposent généralement des prestations de secrétariat ou de locations de locaux. Elles sont souvent situées dans des quartiers prestigieux. Vous devrez disposer d’un certain budget pour pouvoir assumer les frais qui vous seront facturés chaque mois.

© Anne Le Mouëllic – MIG/Uni-éditions – octobre 2015

tout un mag pour vous