Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / Activité

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

L’entreprise face au risque d’incendie

24 juin
Activité

Juin 2011

Une bonne prévention contre le risque d’incendie sur le lieu de travail reste primordiale. Tout en veillant à se conformer strictement à la réglementation en cours.

Outre les conséquences humaines dramatiques qu’il peut provoquer, un incendie se déclarant sur un lieu de travail représente un risque majeur d’un point de vue économique pour l’entreprise. Il en va parfois de sa survie, les incendies pouvant provoquer la fermeture de l’entreprise, peser lourd en dégâts matériels ou encore occasionner la perte de nombreux clients.

Une bonne prévention contre les risques d’incendie s’impose donc dans l’entreprise. Pour cela, chaque structure doit être en conformité avec la réglementation.

Une prévention efficace

Tout d’abord, la plupart des feux déclarés étant électriques, il est obligatoire, depuis 1988, de contrôler régulièrement les installations électriques des bâtiments accueillant des entreprises et des salariés. Une fois le contrôle effectué, les réparations doivent être rapidement effectuées en cas de défaillances. À noter également que les multiprises sur lesquelles de (trop) nombreux appareils sont branchés seraient à l’origine d’une quantité significative de sinistres. Un contrôle des installations s’impose donc.

En termes d’obligations, l’employeur est tenu d’établir un document unique (DU) où sont évalués les risques pour la santé et la sécurité des équipes. Ce document devra être réactualisé tous les ans par l’entreprise et totalement renouvelé en cas de réaménagement important.

Autre obligation : tous les trois mois, l’entreprise est tenue de s’assurer du bon état apparent des extincteurs qui seront également contrôlés tous les ans par un bureau de contrôle certifié. La loi impose l’installation d’un extincteur d’une capacité de 6 litres pour 200m2 de plancher, et au moins un extincteur par niveau. Pour les entreprises de plus de 50 personnes, la mise en place d’une alarme sonore est obligatoire.

Il est également obligatoire de réaliser au moins deux exercices d’évacuation par an. Ils permettront aux salariés de repérer les issues de secours et les extincteurs les plus proches de leur poste de travail.

Enfin, la mise en place de détecteurs de fumée, non obligatoire, s’avère également une bonne mesure de prévention.

La responsabilité de l’entreprise, comme celle du dirigeant pouvant être mises en cause pour les sociétés ne se conformant pas à la réglementation, mieux vaut éviter tout problème et faire diagnostiquer les locaux de l’entreprise par un bureau certifié, à l’instar de Veritas ou Socotec.

En savoir plus : www.bureauveritas.fr www.socotec.fr


© Uni-éditions – 2010