Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / FINANCES

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Énergie : profitez de la fin des tarifs réglementés pour réduire votre facture

05 jan
Énergie : profitez de la fin des tarifs réglementés pour réduire votre facture
FINANCES

5 janvier

Le 1er janvier 2016, certains tarifs réglementés de fourniture d’énergie disparaissent. Si vous en bénéficiez, vous devez souscrire, avant cette date, un nouveau contrat à prix de marché. L’occasion de négocier des conditions tarifaires plus favorables.

Le 1er janvier prochain, certains tarifs réglementés, fixés par les pouvoirs publics et proposés par les fournisseurs historiques comme EDF et GDF Suez (devenu Engie), disparaîtront pour laisser la place aux offres du marché concurrentiel non réglementées.

Ce changement concerne la grande majorité des professionnels ayant conservé un contrat au tarif réglementé. Vous en faites partie ? Pour le savoir, consultez vos relevés. Si votre consommation de gaz est supérieure à 30 MWh par an, ou si la puissance souscrite au titre de votre contrat d’électricité est supérieure à 36 kVA (ce qui correspond aux tarifs jaune et vert), vous devez migrer vers une offre à prix de marché. En pratique, il y a de forts risques que vous soyez au-dessus de ces seuils, sauf si vous consommez très peu d’énergie.

Choisissez votre fournisseur

Si vous devez souscrire une offre de marché, que ce soit pour le gaz ou l’électricité, sachez que vous pouvez conserver votre fournisseur d’énergie actuel. Dans ce cas, il vous suffit de le contacter pour conclure avec lui un nouveau contrat. Sinon, charge à vous de trouver un autre fournisseur. C’est à cette occasion que vous pourrez négocier de nouvelles conditions plus avantageuses.

Comment trouver le bon prestataire ? Le plus simple est de vous rendre sur le site energie-info.fr (rubrique "Pro"), publié par le médiateur national de l’énergie. En indiquant votre code postal, vous y trouverez la liste des fournisseurs desservant la commune de votre entreprise ainsi que leurs coordonnées. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence. Vous augmenterez ainsi vos chances d’obtenir, au meilleur prix, une offre adaptée à vos besoins (prix fixes ou variables, avec ou sans durée d’engagement, etc.). Certaines offres étant meilleur marché que le tarif réglementé, il y a moyen de faire des économies.

Des démarches simplifiées

Si vous décidez de changer de fournisseur, un conseil, ne résiliez pas vous même votre contrat. Au contraire, laissez votre prestataire se charger des formalités nécessaires. Il est tenu de le faire, et en procédant ainsi, aucune indemnité ni préavis ne pourra vous être demandé, du fait de cette migration. En revanche, des frais pourront vous être facturés, si vous modifiez les caractéristiques de votre contrat (capacité journalière d’acheminement, fréquence des relèves).

Enfin, si malgré tout, vous n’avez pas souscrit d’offre de marché au 1er janvier 2016, sachez que votre fourniture d’énergie ne sera pas coupée pour autant. Votre compte basculera de manière automatique sur une offre transitoire proposée par votre fournisseur. Vous disposerez ensuite d’un dernier délai de six mois pour changer d’offre ou de fournisseur sans frais ni préavis de résiliation.

Pour en savoir plus :
Energie-info.fr


© Thibault Bertrand - Uni-éditions - novembre 2015