Retour au site Crédit Agricole
Le blog des professionnels / Social RH

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour les entrepreneurs.

Commerçants, offrez à vos salariés un comité d’entreprise

03 oct
Social RH

Octobre 2011

La Fédération française des associations de commerçants (FFAC) propose à ses adhérents et à leurs salariés de bénéficier d’un comité d’entreprise. Ce nouveau dispositif permet pour l’heure de profiter de chèques vacances et de réductions tarifaires auprès de prestataires hôteliers.

Ces avantages sont ouverts à tous les professionnels, pourvu qu’ils soient commerçants, artisans ou prestataires de services, et adhérents à une association affiliée à la FFAC. La gamme des prestations est pour l’heure limitée – l’initiative vient juste d’être lancée – mais elle va s’élargir au fil du temps.

Rétablir l’équilibre

En matière de comité d’entreprise, il y a deux mondes distincts. D’un côté, celui des entreprises de 50 salariés et plus, pour lesquelles ce dispositif est obligatoire. De l’autre, celui des entreprises de taille inférieure où rien n’existe, sauf rares exceptions. Pour rétablir un minimum d’équilibre et permettre à tous les salariés et dirigeants, quelle que soit la taille de leur structure, de profiter des avantages d’un comité d’entreprise, la Fédération française des associations de commerçants propose à ses adhérents un système permettant de bénéficier de réduction tarifaires depuis le mois de mai dernier. « Nous avons négocié, auprès de prestataires extérieurs un certain nombre d’avantages que nous proposons aujourd’hui aux structures membres d’une association commerçante », explique Georges Soral, le président de la FFAC.

Réductions et chèques-vacances

L’accès au service est gratuit. Pour en bénéficier, il suffit de contacter la FFAC, qui fournit les codes nécessaires à l’activation des offres proposées. Pour l’heure, la Fédération a sélectionné une demi-douzaine de partenaires, dans le domaine hôtelier, avec des réductions aux intéressés de 5 à 25 %, voire plus. Elle propose également la possibilité de passer commander de chèques-vacances auprès de l’ANCV (Association nationale pour les chèques-vacances).
Cette possibilité, qui offre un avantage en nature à ses bénéficiaires, est également intéressante pour l’employeur : en finançant une partie de ces chèques, il bénéficie d’une exonération de charges sociales et d’une réduction d’impôt, dans la limite de 400 € par an et par salarié. Une bonne façon de motiver et fidéliser ses collaborateurs à moindre coût.
Reste, malgré tout le bien-fondé de cette initiative, que l’offre de ce comité d’entreprise d’un nouveau genre est encore limitée. « Ce n’est qu’un début, précise-t-on à la FFAC, la palette des offres va s’élargir au fil du temps. »

Pour en savoir plus : www.i-citoyen.com/user/00000/1192/Avantages_FFAC.pdf


© Thibault Bertrand – Uni-éditions – septembre 2011