Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Toute une banque pour vous Vous êtes un professionnel 
Nous contacter

Pros du BTP : quel capital décès ?

25/02/2019 - 2 min de lecture

#Salariés #Dirigeant #Coups durs

tout un mag pour vous

Pros du BTP : quel capital décès ?

La profession du BTP a mis en place « Pro BTP », une protection adaptée en cas de décès d’un salarié du BTP. De quoi s’agit-il ?

UNE PROTECTION OBLIGATOIRE

Les conventions collectives du Bâtiment et des Travaux publics prévoient la souscription au dispositif « Pro BTP » qui s’articule en deux garanties obligatoires pour les travailleurs qui relèvent de cette convention : un capital décès - pour faire face aux dépenses urgentes - et une rente décès – pour assurer des revenus sur le long terme.
Cette couverture peut être complétée par des garanties collectives facultatives souscrites par l’employeur : la garantie décès invalidité accidentels et le contrat frais d’obsèques collectif.

À QUI EST VERSÉ LE CAPITAL DÉCÈS ?

Le capital décès est versé par ordre de priorité :

  • Au conjoint survivant marié ou pacsé – concubin s’il a effectué une déclaration fiscale commune avec le défunt ou s’ils ont eu au moins un enfant.
  • Aux enfants
  • Aux autres descendants (petits-enfants)
  • Aux ascendants

La somme versée dépend de la composition familiale – avec majoration pour chaque enfant – et du statut du défunt – ouvrier, ETAM (Employés, Techniciens et Agents de Maîtrise), cadre.
Par exemple, pour un assuré ouvrier marié avec deux enfants mineurs, il sera de 17 935€(1) avec une majoration de 4 970€ pour les deux enfants, soit un montant total de 22 365€.
Le montant du capital peut être augmenté si l’employeur a choisi un contrat de prévoyance supplémentaire.

(1) Source : http://www.probtp.com/probtp/upload/docs/application/pdf/2011-12/probtp_infos_-_bien_dans_mon_metier_prevoyance_deces.pdf

BON À SAVOIR

Vous pouvez compléter la couverture de vos proches en souscrivant une assurance décès personnelle, qui vous permettra de garantir le versement d’un capital aux bénéficiaires de votre choix si vous veniez à disparaître, selon les conditions prévues au contrat.

Vous aimerez aussi : Le capital décès est-il imposable ?

 

© Webedia - Février 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.
Les contrats d’assurance décès sont assurés par PREDICA, entreprise régie par le Code des Assurances. Les dispositions complètes des contrats, limites et modalités de mise en œuvre des garanties, figurent dans les notices d’information. Vous disposez d’un délai légal de 30 jours calendaires pour renoncer à vos adhésions à compter de la date de leur conclusion.

TOUT UN MAG POUR VOUS