Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un professionnel 
Nous contacter

Artisans du bâtiment : garantie décennale et Responsabilité civile professionnelle, quelles différences ?

28/12/2020 - 2 min de lecture

#Coups durs #Décryptage

tout un mag pour vous

Artisans du bâtiment : garantie décennale et Responsabilité civile professionnelle, quelles différences ?

Ces deux assurances répondent à une même obligation : prendre en charge la réparation financière de tout dommage causé à un tiers dans le cadre de votre activité. Pourtant, ces garanties sont bien différentes. Comment les distinguer ? Quand s’appliquent-elles ? À qui s’adressent-elles ? Nos réponses à vos questions…

Un exemple qui illustre la difficulté de s’y repérer :

Pendant le chantier de rénovation d’un logement, un câblage électrique défectueux provoque un incendie : ce sera la garantie Responsabilité civile professionnelle de l’artisan qui pourra intervenir pour réparer les dégâts ou indemniser d’éventuelles victimes…

En revanche, si ce câblage provoque un incendie après livraison du chantier, ce sera la garantie décennale de l’entreprise qui sera concernée, et uniquement pour prendre en charge la remise en état du logement.

Et si l’incendie provoque malheureusement d’autres conséquences, par exemple les brûlures d’un occupant ou des dommages au logement mitoyen, c’est la garantie Responsabilité civile professionnelle de l’artisan qui pourra intervenir!

LA GARANTIE DÉCENNALE : UNE ASSURANCE OBLIGATOIRE CLAIREMENT DÉFINIE

En fait, la garantie décennale est une couverture obligatoire pour la plupart des métiers du bâtiment dont le champs d’application est très précisément encadré par la loi :

Pendant les 10 ans suivant la réception d’un chantier, une entreprise reste responsable en cas de dommages affectant l’ouvrage si, du fait de ses prestations :

  • La solidité de l’ouvrage est affectée : étanchéité de la toiture, fissure aux murs…
  • Le lieu est rendu impropre à sa destination : infiltration d’eau, incendie dû à un défaut de l’installation électrique, dégât des eaux consécutif à des canalisations…

Cette responsabilité ne concerne que les dommages matériels à l’ouvrage et couvre donc les travaux de réparation de ces dommages, et non d’autres conséquences éventuelles : dommages au local mitoyen, dommages corporels (blessure, brûlure…) ou immatériels (perte de revenus, loyer d’un local de remplacement…)

Elle prend effet dès la livraison de l’ouvrage pour une période de 10 ans.

Elle est obligatoire pour la plupart des corps d’état du bâtiment, quel que soit le statut de l’artisan (entreprise, autoentrepreneur…) :

  • tous les métiers touchant au gros œuvre, 
  • la plupart des métiers du second œuvre dont la prestation est intégrée dans la structure : plombier, électricien, plaquiste… 
  • les professions intellectuelles du bâtiment : architecte, ingénieur structure…

BON À SAVOIR

Cette garantie très spécialisée est proposée par un nombre limité d’assureurs. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre Chambre de Métiers et de l’Artisanat. 

LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE : UNE COUVERTURE LARGE SOUVENT OBLIGATOIRE, TOUJOURS ESSENTIELLE

Pour simplifier, la garantie responsabilité civile professionnelle prend en charge l’indemnisation de dommages causés à des tiers qui ne rentrent pas dans le champ de la garantie décennale :

Les dommages causés pendant la durée de vos travaux

Ces dommages peuvent être de tout type :

  • dommages corporels : une pièce d’échafaudage mal fixée blesse un passant
  • dommages matériels : un pot de peinture se renverse sur la moquette des parties communes d’un immeuble où vous avez un chantier 
  • dommages immatériels : un court-circuit provoque un incendie qui endommage le réseau informatique de bureaux et cause une perte d’exploitation pendant le temps de la réparation

Les dommages causés après réception de vos travaux, autres que ceux causés à l’ouvrage (couverts par votre garantie décennale)

Il peut s’agir :

  • de dommages corporels : vous avez posé une antenne qui se détache et blesse un passant
  • d’autres dommages matériels que ceux causés au lieu où vous êtes intervenu : une canalisation que vous avez réalisée lâche et provoque un dégât des eaux dans un appartement mitoyen 
  • de dommages immatériels : l’incendie provoqué par un court-circuit consécutif à une installation électrique défectueuse provoque une perte d’exploitation.

La garantie Responsabilité civile professionnelle est obligatoire pour toutes les activités réglementées du bâtiment, ce qui veut dire que la quasi-totalité des métiers est concernée : plombier, ramoneur, terrassement, désamiantage, carreleur, ascensoriste…

Et, dans les quelques cas où elle ne serait pas obligatoire, elle n’en serait pas moins essentielle ! D’ailleurs, la plupart des maîtres d'ouvrage l’exige contractuellement !

BON À SAVOIR

Contrairement à la Garantie Décennale, la Responsabilité civile professionnelle est proposée par de nombreux assureurs et bancassureurs, comme au Crédit Agricole dans son contrat d'assurance Multirisque professionnelle.

Pensez à bien vérifier la solidité de votre couverture, car les montants concernés en cas de sinistre peuvent rapidement menacer la survie de votre activité !

En savoir sur l’assurance Multirisque Professionnelle

© COMETIS – Décembre 2020
Article à caractère informatif et publicitaire.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale.
Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet. Le contrat d’assurance Multirisque Professionnelle est assuré par PACIFICA, entreprise régie par le Code des assurances (mentions légales complètes accessibles en cliquant ici)

TOUT UN MAG POUR VOUS