Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un professionnel 
Nous contacter

Commerce : faut-il s’équiper d’un monnayeur automatique ?

16/10/2020 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Locaux et matériel #Décryptage

tout un mag pour vous

Commerce : faut-il s’équiper d’un monnayeur automatique ?

Les commerçants sont de plus en plus nombreux à s’équiper de monnayeurs automatiques. Est-il opportun de franchir le pas ? Avec quel matériel ? Pour quel budget ?

QU’EST-CE QU’UN MONNAYEUR AUTOMATIQUE ?

C’est une caisse enregistreuse, avec laquelle le client paie directement ses achats en espèces, en y insérant des pièces ou des billets, et qui rend automatiquement la monnaie. Ce monnayeur est relié au logiciel de caisse du commerçant. Les opérations d’encaissement sont donc entièrement automatisées.

QUELS SONT LES AVANTAGES DE CET ÉQUIPEMENT ?

Le rendu de monnaie est beaucoup plus rapide, ce qui accélère les passages en caisse et permet au commerçant de se consacrer à d’autres tâches. En prime, le monnayeur calcule automatiquement le fond de caisse en fin de journée. La sécurité ensuite. Ce matériel supprime le risque d’erreur de caisse, tout comme celui de voir un employé indélicat se servir au passage. Il détecte aussi les pièces et billets contrefaits. Enfin, en supprimant toute manipulation de monnaie, il garantit une meilleure hygiène du point de vente et limite les risques de contamination avec la clientèle. Ce type de matériel est très adapté aux besoins des commerçants qui brassent beaucoup d’espèces, comme les boulangers, les marchands de presse, les professionnels de la restauration rapide, ou ceux qui recherchent une hygiène irréprochable, comme les pharmaciens.

QUEL INVESTISSEMENT FAUT-IL PRÉVOIR POUR S’ÉQUIPER ?

L’investissement dans ce type de matériel est non négligeable. Pour l’achat d’un monnayeur neuf, il faut compter entre 2 000 et 15 000€ selon le modèle et les options choisies. On peut aussi louer son équipement, pour un tarif démarrant à partir de 300€ par mois. Voire acheter un modèle reconditionné - certains distributeurs en proposent - ou tenter de dénicher un modèle d’occasion sur des sites d’annonces, comme Le bon coin et eBay.

QUELS SONT LES POINTS À PRENDRE EN COMPTE POUR FAIRE LE BON CHOIX ?

Le premier impératif est de choisir un monnayeur qui soit compatible avec son logiciel de caisse. Il faut aussi veiller à choisir un modèle qui ait une capacité de stockage de monnaie suffisante, ainsi qu’un bon niveau de protection (verrouillage multiple si possible). La rapidité du rendu de monnaie est un point à évaluer, tout comme le fait que le matériel soit bien certifié CE. Enfin, n’hésitez pas à étudier la souscription d’un contrat de maintenance. Vous aurez ainsi l’esprit tranquille en cas de mauvais fonctionnement, de panne.
 

© Thibault Bertrand – Uni-Médias - Octobre 2020
Article à caractère informatif et publicitaire.

TOUT UN MAG POUR VOUS