Retour au site Crédit Agricole
Le blog des associations / DIRIGEANT

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour votre association

Comment choisir son nom de domaine

12 oct
Comment choisir son nom de domaine
DIRIGEANT

Octobre 2015

Votre nom de domaine constitue votre adresse sur Internet. Il vaut mieux prendre le temps de bien le choisir pour ne pas avoir à le changer par la suite.

Le choix du nom de domaine n’est pas à prendre à la légère car c’est lui qui vous représentera sur Internet. Il figurera également sur tous vos supports de communication (journal associatif, plaquette, affiches, comptes de réseaux sociaux, etc.). Ce sera parfois le premier contact d’un futur membre ou adhérent avec votre association. Il est donc important de bien y réfléchir.
En premier lieu, votre nom de domaine doit être facile à comprendre et à mémoriser. Privilégiez donc des noms courts. Dans la mesure du possible, évitez les noms qui présentent des difficultés orthographiques (traits d’union, tirets et sous-tirets…). Soyez attentif à la perception du nom choisi, à d’éventuelles difficultés de prononciation. Si vos activités s’étendent au-delà des frontières de l’Hexagone, veillez à choisir un nom qui sera facilement compréhensible à l’international.
Plusieurs restrictions tout de même. Sachez que le nom de domaine ne doit pas porter atteinte aux droits d’autres personnes, entreprises ou institutions. Il ne doit pas prêter à confusion par rapport à un nom de domaine déjà choisi, le patronyme d’une personne ou une marque.

.fr, .com, .org ... ?

Vous devez ensuite choisir l’extension de votre nom de domaine. Il est d’usage d’adopter l’extension du pays dans lequel on exerce son activité(".fr" pour la France). Le ".com" correspondait au départ aux entreprises commerciales mais aujourd’hui il a plutôt une image internationale. Le ".net" qui au départ une abréviation de network peut être une alternative si les extensions ".fr’" et ".com" de votre nom de domaine sont déjà prises. Il existe plusieurs centaines d’extensions : des géographiques comme ".eu", ".paris" pour la capitale ou ".bzh" pour la région Bretagne et des moins connues comme ".xyz", ".info", ".club", ".space", ".global", ".help" ou ".ong"… Il existe également des sous-domaines. En France le ".asso.fr" correspond aux associations.

Vérifier la disponibilité du nom de domaine

Une fois votre nom et votre extension choisis, vous devrez vérifier que ce nom de domaine est disponible. Vous pouvez par exemple le faire sur le site www.whois.net. Pour rappel, un nom de domaine est unique. Il est attribué au premier qui en fait la demande et qui le réserve.

Si le nom que vous avez imaginé est disponible, ne tardez pas pour l’enregistrer. Vous pouvez le faire auprès de prestataires comme OVH ou GANDI.

Le coût pour réserver une adresse n’étant au maximum que de quelques dizaines d’euros par an, il est recommandé d’acheter différentes extensions pour le même nom et de rediriger les différentes adresses vers votre adresse principale.

Pour en savoir plus :


© Anne Le Mouëllic – MIG/Uni-éditions – octobre 2015