Retour au site Crédit Agricole
Le blog des associations / FINANCES

Une sélection d’actualités générales, financières et sociales utiles pour votre association

Le crowdfunding pour collecter des dons

22 avr
Le crowdfunding pour collecter des dons
FINANCES

Avril 2014

La finance participative (crowdfunding) permet de collecter des dons d’internautes pour financer des projets en faisant jouer les réseaux sociaux. Ce nouveau mode de financement se développe rapidement et la Banque publique d’investissement (BPI) l’a intégré dans sa démarche de soutien à l’économie sociale et solidaire.

Un projet à financer ? Et si vous en appeliez à la générosité du public sur Internet ? Les plateformes de finance participative fournissent un outil innovant pour réunir rapidement des fonds collectés auprès d’internautes.

Bien orchestrer sa communication

Vous vous adressez à un portail de « crowdfunding » pour présenter sur Internet votre projet dans ses grandes lignes, la somme nécessaire à sa réalisation (budget global ou partiel), et les contreparties (en nature et de valeur symbolique) que vous comptez offrir à vos donateurs.

La collecte de fonds se fait sur une durée relativement brève (moins de 60 jours) et pour un montant minimum déterminé. À l’échéance, si la somme demandée a été réunie, l’intermédiaire effectue le virement des fonds collectés sur le compte de l’association, moyennant prélèvement d’une commission. Il n’y a aucune limite à la somme maximale qui peut être récoltée !

Les projets ne sont financés que s’ils atteignent leur objectif : si la somme n’a pas pu être réunie, les contributions reçues sont restituées aux donateurs, sans contrepartie pour le porteur de projets. Selon les statistiques des opérateurs, plus de la moitié des projets réunissent les fonds demandés.

Les clés du succès d’une telle opération reposent sur une communication bien orchestrée autour de cette recherche de fonds. Il s’agit d’activer les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) à partir du premier cercle des membres de l’association et de leurs proches, avec le renfort d’une campagne d’e-mailing et d’une information sur le site, le blog de l’association. De plus, il est important de prévoir pour les donateurs, des contreparties en liaison étroite avec le projet (une affiche dédicacée d’un spectacle, un enregistrement de concert que vous souhaitez financer, une carte postale de la randonnée que vous allez organiser, etc.).

L’avenir de la collecte de dons ?

Les plateformes de finance participative se multiplient. Elles sont spécialisées par nature de projets (social, environnemental, culturel ou économique) et par type de financement (don avec/sans contrepartie, prêt rémunéré ou non, obligation, action).

Ainsi, au premier semestre 2013, ce sont au total 33 millions d’euros qui ont été collectés en France, et presque 24 000 initiatives ont pu être financées, alors que pour l’ensemble de l’année 2012, la collecte avait représenté 25 millions d’euros pour 17 518 projets.

La Banque publique d’investissement (BPI) a mis en place à la fin 2013 une plateforme qui regroupe de nombreux opérateurs financiers du « crowdfunding », destinée à collecter des fonds de particuliers qui investissent, prêtent ou font un don. Cette démarche s’inscrit dans la politique de la BPI de participer au développement de l’économie sociale et solidaire.

Pour en savoir plus :

Bpifrance – Tous nos projets

© Uni-éditions – février 2014