Retour au site Crédit Agricole
Le blog des collectivités / Général

Une sélection d’actualités générales et financières utiles pour votre collectivité

Quel bilan pour la libéralisation du transport interurbain ?

12 avr
Quel bilan pour la libéralisation du transport interurbain ?
Général

12 avril

Six mois après l’ouverture du transport interurbain aux autocars privés dans le cadre de la loi Macron, France Stratégie* publie un premier bilan très détaillé.
Sept entreprises se partagent pour l’instant le marché – Alsa, Eurolines, Flixbus, Isalignes (Transdev), Magabus, Ouibus (SNCF) et Starshipper – assurant 734 liaisons au total. Certaines, très fréquentées, sont reliées par 6 ou 7 entreprises différentes. Mais la majorité (447 liaisons) reste à la charge d’une seule société.
En l’espace de six mois, 1,5 million d’usagers ont emprunté ces nouvelles lignes. Pour l’instant, l’activité aurait généré quelque 1 300 emplois directs.
Selon le rapport, tous ces chiffres sont appelés à augmenter fortement puisque plusieurs dizaines de liaisons supplémentaires doivent encore obtenir l’autorisation du régulateur, l’Arafer**.
France Stratégie précise également que ce trafic entre actuellement davantage en concurrence avec le co-voiturage ou la voiture personnelle qu’avec les trajets ferroviaires.

*Commissariat général à la stratégie et à la prospective.
** Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières.


© Philippe Houdart – Uni-éditions – mars 2016