Retour au site Crédit Agricole
Le blog des collectivités / Général

Une sélection d’actualités générales et financières utiles pour votre collectivité

Réforme des rythmes scolaires : les communes donnent leur avis

12 déc
Général

il y a 1 mois

L’Association des maires de France (AMF) révèle les résultats d’une large enquête réalisée auprès des communes sur le temps scolaire. Peu de collectivités sont aujourd’hui certaines de vouloir conserver le système issu de la réforme de 2013.

Le retour à la semaine de 4 jours semble largement plébiscité par les élus. C’est le résultat d’une enquête menée par l’Association des maires de France (AMF) auprès des 21 700 communes françaises qui disposent d’une école publique. Pas moins de 6 500 communes ont répondu, ce qui a permis à l’association de baser ce bilan sur un large panel. Rappelons qu’à la rentrée 2017, les communes avaient le choix entre le maintien de la semaine à 9 demi-journées par semaine ou le retour à la semaine de 4 jours.

Seulement 7 % des communes décidées à maintenir les nouveaux rythmes

Si l’on en croit les résultats de l’enquête réalisée par l’AMF, la semaine des quatre jours devraient faire son grand retour lors de la rentrée scolaire 2018. On note en effet que parmi les communes ayant répondu au questionnaire, 43 % avaient déjà opté pour un retour à la semaine de 4 jours dès la rentrée 2017 contre 57 % qui ne l’avaient pas fait. Mais parmi ces dernières, 79 % déclarent aujourd’hui que le choix de conserver le nouveau système s’explique principalement par un manque de temps. Pour la rentrée 2017, le délai était effectivement très court, puisque c’est un décret de juin 2017 qui a rendu possible le retour à l’organisation antérieure. Au sein de cette catégorie, les maires se déclarent désormais 40 % à souhaiter repasser à la semaine de 4 jours à la rentrée 2018 ; 53 % d’entre eux disent n’avoir pas encore pris de décision et attendent le résultat des concertations locales. Au final, seules 7 % des communes restées à la semaine de 9 demi-journées pensent la conserver en 2018.

Nouvel accueil des enfants le mercredi matin

On apprend aussi que 78 % des collectivités qui avaient décidé de revenir dès 2017 à la semaine des 4 jours, estiment que cela ne leur a pas créé de difficultés. Pour celles déclarant en avoir rencontrées, les principaux problèmes concerneraient le redéploiement du personnel et les demandes des familles en faveur d’un encadrement le mercredi matin. On note d’ailleurs que 37 % des communes et intercommunalités ayant opté pour le retour à la semaine de 4 jours, ont décidé d’organiser un accueil des enfants le mercredi matin. Dans plus de la moitié des cas, cet accueil n’existait pas avant 2013. Cela permet de mesurer l’effort des collectivités pour s’adapter aux demandes des parents concernant la garde des enfants. Le gouvernement prépare d’ailleurs un programme de soutien intitulé « plan mercredi », pour aider les communes qui souhaitent renforcer les activités périscolaires ce jour-là.
 
Pour en savoir plus
Enquête 2017 sur les nouvelles organisations scolaires (étude de l’AMF)