Retour au site Crédit Agricole
Le blog des collectivités / Général

Une sélection d’actualités générales et financières utiles pour votre collectivité

Renforcement des plans de prévention des risques avalanches

22 jan
Renforcement des plans de prévention des risques avalanches
Général

22 janvier

Afin d’améliorer la sécurité des personnes, les plans communaux doivent impérativement prendre en compte les phénomènes exceptionnels dans l’identification des zones à risques.

Une instruction du ministère de l’Écologie adressée aux préfets demande aux communes de veiller à la bonne remise à niveau des plans de prévention des risques naturels (PPRN) Avalanches. Afin de faciliter la révision des plans par les élus, un nouveau guide méthodologique publié par le ministère de l’Écologie et du Développement durable et de l’Énergie complète l’ancien qui date de 2004. Le document rappelle en préambule que plus de 600 communes en France sont toujours concernées par le risque avalanche, principalement dans les Alpes et les Pyrénées. La catastrophe de Val-d’Isère en 1970 qui avait provoqué la mort de 39 personnes avait été à l’origine de la prise de conscience et de la première politique nationale de prévention des avalanches.

Améliorer le zonage des risques

Même si le nombre de victimes est stable depuis une trentaine d’années, malgré une augmentation croissante de la fréquentation des sites à risques, on s’est aperçu au fil des années qu’il faut sans cesse améliorer la qualité du zonage des risques pour éviter de nouvelles catastrophes. Le drame de Montroc à Chamonix (12 morts) a notamment rappelé qu’un zonage "basé uniquement sur des événements historiques récents" ne suffit pas.
Le guide détaille ensuite les quatre principales étapes à mener : description des phénomènes, méthodes d’analyse et de cartographie, solutions de prévention du risque, et enfin élaboration du dossier PPRN. Il introduit, à côté des zones rouges (inconstructibles) et bleues (constructibles mais avec précautions de sécurité), une zone où le risque est particulièrement exceptionnel mais où l’avalanche, si elle survient, peut se révéler extrêmement violente. Ces zones devront être indiquées en jaune sur les cartes d’aléas. Aucun équipement recevant du public sans zones de confinement sécurisées (ou hôpital ou centre de secours, etc.) ne pourra y être construit. Le guide tient aussi compte des évolutions législatives et réglementaires et des associations des élus de la Montagne (notamment Association nationale des maires de Montagne, Anem).
Les mesures s’appliquent aux plans qui ne sont pas encore prescrits comme à ceux dont les "études d’aléas n’ont pas encore fait l’objet de mesures de concertation avec les collectivités". En revanche, lorsque les PPRN ont déjà été approuvés, il revient au préfet de décider s’il y a lieu ou non de les réviser.

Pour en savoir plus :
Plan de prévention des risques naturels – Avalanches


© Philippe Houdart – Uni-éditions – décembre 2015