Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes une collectivité 
Nous contacter

L’État réduit les économies demandées au mouvement HLM

07/05/2019 - 1 min de lecture

Rubrique : Logementsocial

#Logement social

tout un mag pour vous

L’État réduit les économies demandées au mouvement HLM

La clause de revoyure a été engagée suite aux annonces de baisse de production du logement social.

L’Union sociale pour l’habitat (USH), qui regroupe les bailleurs sociaux, approuve la « clause de revoyure » pour le logement social et les engagements pour la période 2020-2022. La clause de revoyure a été engagée suite aux annonces de baisse de production du logement social. L’USH a rappelé en effet qu’il existe une baisse de 15% de la production de logements sociaux neufs entre 2016 et 2018 et une diminution des mises en chantier de 7% pour l’ensemble du secteur du logement en 2018. Dans ce contexte, le gouvernement a accepté d’assouplir sa copie en réduisant les économies demandées au mouvement HLM pour les trois années à venir. Cette réduction s’élève à environ un tiers de la somme demandée au départ. D’autres mesures, notamment la réduction des cotisations des bailleurs sociaux au fonds national des aides à la pierre, ont également été adoptées.

 

© Philippe Houdart – Uni-Médias – mai 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.