Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un professionnel 
Nous contacter

Cession/transmission d’entreprises : les étapes clés du processus

08/09/2021 - 2 min de lecture

Rubrique : Transmission

#Règlementation #Décryptage

tout un mag pour vous

Cession/transmission d’entreprises : les étapes clés du processus

Céder une entreprise ou un fonds de commerce est un processus de longue haleine, qui demande une solide préparation en amont et un cheminement précis. Résumé étape par étape.

1/ SE PRÉPARER À L’ÉCHÉANCE

Céder son affaire est un moment clé dans une carrière. Cette étape clôt souvent une période de fort investissement personnel (voire familial) et en préfigure une nouvelle. Que l’on vende pour prendre sa retraite, ou embrasser un nouveau projet professionnel, il est important de bien préparer cette transition, pour la négocier sereinement.

2/ FAIRE UN BILAN PATRIMONIAL

Les incidences financières et patrimoniales d’une cession sont importantes. Aussi est-il conseillé, avant de s’engager dans le processus, de procéder à une analyse approfondie de sa situation, avec son conseiller patrimonial ou bancaire, afin d’appréhender en parfaite connaissance de cause les différentes options sur la table et leurs conséquences.

3/ PRÉPARER L’ENTREPRISE EN VUE DE LA VENTE

C’est un préalable indispensable pour bien céder. Il consiste à rendre l’entreprise aussi présentable que possible, en mettant les comptes en bon ordre et en clarifiant les dossiers susceptibles de freiner les velléités d’un repreneur (renouvellement du bail, reprise des contrats, règlement des litiges en suspens, etc.). Sachant qu’il faut produire un historique comptable sur 2 voire 3 ans, mieux vaut être en mesure de présenter des résultats d’activité solides.

4/ CHIFFRER LA VALEUR DE SON ENTREPRISE

Pour espérer trouver un acquéreur, encore faut-il valoriser l'entreprise à son juste prix. Plusieurs méthodes permettent de déterminer ce prix, l’idéal étant de les croiser entre elles. À l’issue de ce chiffrage, un dossier de présentation, réunissant les informations utiles au repreneur, doit être constitué. Il sera remis aux candidats à la reprise, sous réserve d’un engagement de confidentialité.

5/ METTRE L’ENTREPRISE EN VENTE

Publier des annonces, rencontrer des candidats, leur donner le temps de boucler leur financement, négocier le prix et les conditions de la reprise, formaliser ces points dans un protocole d’accord, signer le contrat de vente… Cette étape est généralement la plus délicate et la plus longue du processus. Attention à ne pas sous-estimer le temps nécessaire : pour vendre ou transmettre son entreprise dans les meilleures conditions, les experts recommandent d’initier le processus de cession 3 à 5 ans à l’avance.
 

BON À SAVOIR

3 à 5 ans. C’est, selon les experts, le délai idéal pour qui veut vendre ou transmettre son entreprise dans les meilleures conditions.

© Thibault Bertrand – Uni-médias - Juillet 2021
Article à caractère informatif et publicitaire.

TOUT UN MAG POUR VOUS