Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Début de la page
Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un professionnel  Trouver une agence

Covid-19 et professionnels du tourisme : quelles sont les aides ou mesures mises en place pour vous aider à maintenir votre activité ?

27/01/2022 - 3 min de lecture

Thématiques de l'article #Gestion de trésorerie #Coups durs #Règlementation

tout un mag pour vous

Covid-19 et professionnels du tourisme : quelles sont les aides ou mesures mises en place pour vous aider à maintenir votre activité ?

Alors que certaines entreprises demeurent fermées administrativement, certaines aides sont maintenues tout en faisant l’objet d’adaptations. Les services de l’État et les collectivités se mobilisent par ailleurs pour accompagner les professionnels du tourisme en phase de reprise.

 

Information à jour de l’article : mardi 25 janvier 2022

 

JE BÉNÉFICIE D’UN SOUTIEN SPÉCIAL RENFORCÉ

Les entreprises de moins de 250 salariés des secteurs S1 et S1 bis touchées par les restrictions sanitaires peuvent bénéficier d’un soutien spécial renforcé au titre des mois de décembre 2021 et janvier 2022. Pour être éligibles, ces entreprises doivent afficher des pertes :

  • Supérieures à 30% de leur chiffre d'affaires aux mois de décembre et janvier, par rapport à 2019. Elles pourront dès lors bénéficier d'une aide au paiement des cotisations à hauteur de 20% de la masse salariale.
  • Supérieures 65% du chiffre d'affaires, pour ces deux mêmes mois par rapport à 2019. Dans ce cas, l’aide est complétée par une exonération de cotisations patronales.

JE BÉNÉFICIE DE LA PRISE EN CHARGE DE MES COÛTS FIXES

Les entreprises des secteurs S1 et S1 bis peuvent prétendre à une prise en charge de leurs coûts fixes à condition qu’elles perdent plus de 50% de leur chiffre d’affaires par rapport au même mois en 2019. Le dispositif prévoit une compensation à hauteur de 90% (70% pour les entreprises de plus de 50 salariés) de la perte d’exploitation. Seules les discothèques affichant un excédent brut d’exploitation (EBE) négatif font exception et bénéficient d’une prise en charge à 100% de leurs pertes d’exploitation pour les mois de décembre 2021 et janvier 2022.

Le montant total des aides accordées au titre du dispositif « coûts fixes » ne peut dépasser 12 millions d’euros par groupe sur toute la durée de la crise.

JE BÉNÉFICIE DE L’AIDE « RENFORT »

L’aide « renfort » a pour objectif de compenser certaines charges pour les entreprises dont l'activité est interdite d'accueil du public. « L'aide au titre de la période éligible de décembre 2021 est égale à 100% du montant total des charges dites renfort. », précise le ministère de l’Économie et des Finances sur son site internet. Les entreprises qui peuvent en bénéficier doivent répondre aux conditions suivantes :

  • Elles doivent avoir été créées avant le 31 janvier 2021.
  • Elles doivent avoir été interdites d'accueil du public en décembre 2021.
  • Leur perte de chiffre d'affaires doit être d'au moins 50%.

L’aide « renfort » est accordée dans un plafond de 2,3 millions d'euros, qui comprend l'ensemble des aides versées depuis mars 2020.

 

Information et démarches

Les demandes d'aide doivent être déposées de façon dématérialisée sur le site impots.gouv.fr, entre le 6 janvier 2022 et le 6 mars 2022.

 

JE BÉNÉFICIE DE L’AIDE « FERMETURE »

Certaines entreprises particulièrement touchées par les restrictions liées à la crise sanitaire peuvent bénéficier d’une compensation à hauteur de 70% de l’EBE négatif dans la limite de 25 millions d’euros par entreprise.

Les entreprises concernées sont celles :

  • Dont les pertes sont supérieures à l’aide accordée au titre du dispositif de prise en charge des coûts fixes et ont été interdites d’accueil du public en 2021 (ou sont dépendantes à 80% d’un lieu interdit d’accueil.
  • Qui ont perdu au moins 80% de chiffre d’affaires durant cette période.

JE METS EN PLACE L’ACTIVITÉ PARTIELLE

Deux décrets prolongent jusqu'au 31 janvier 2022 l'activité partielle dérogatoire – qui devait initialement prendre fin le 31 décembre 2021 – sans reste à charge pour les employeurs les plus impactés par la crise sanitaire. Ce dispositif exceptionnel est accessible dans trois cas de figure et sa prolongation au-delà du 31 janvier n’a pas été annoncée (en date du 25/01/22).

 

Information et démarches

Par internet, rendez-vous sur le site du ministère de l’Économie et des Finances 

 

JE BÉNÉFICIE D’AIDES AU PAIEMENT DES COTISATIONS

Le 18 janvier 2022, le Premier ministre a confirmé la réactivation des exonérations et aides au paiement des cotisations sociales, pour certains secteurs et selon des modalités spécifiques.

Les entreprises de moins de 250 salariés appartenant aux secteurs S1 et S1 bis auront ainsi accès à deux dispositifs complémentaires :

• D’une part, l’aide au paiement des cotisations et contributions sociales. Les entreprises ayant subi une baisse de chiffre d'affaires d'au moins 30% en décembre 2021 et janvier 2022, par rapport aux mêmes mois des années n-1, pourront bénéficier d'une aide représentant 20% de la rémunération soumise aux cotisations de Sécurité sociale.

• D’autre part, les exonérations de cotisations et contributions patronales. Les entreprises ayant enregistré une baisse de chiffre d'affaires d'au moins 65% en décembre 2021 et janvier 2022, par rapport à la même période des années n-1, pourront bénéficier d'une exonération de cotisations et contributions patronales.

JE BÉNÉFICIE D’AIDES COMPLÉMENTAIRES

Parallèlement, les professionnels du tourisme peuvent faire appel à des dispositifs complémentaires tels que :

• Les prêts garantis par l’État (PGE et PGE-Saison), qui sont accessibles jusqu’au 30 juin 2022. Les TPE dont la trésorerie est grandement fragilisée peuvent bénéficier, sous conditions, d’un allongement des délais de remboursement de leur PGE de 6 à 10 ans.

• Le fonds de transition, qui permet aux entreprises qui en ont besoin de bénéficier d’un renforcement en fonds propres et quasi-fonds propres.

 

À lire également :

 

© Uni-médias – Juin 2020 - Mis à jour le 25 Janvier 2022

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
Les financements professionnels sont accordés sous réserve d’étude et d’acceptation de votre dossier par la Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

Liste de liens thématiques naviguez avec la touche de votre synthèse vocale #Gestion de trésorerie #Coups durs #Règlementation #Article

TOUT UN MAG POUR VOUS