Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Début de la page
Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un professionnel  Trouver une agence

Création d’entreprise : comment déterminer son besoin de financement

21/03/2022 - 2 min de lecture

Thématiques de l'article #Financement

tout un mag pour vous

Création d’entreprise : comment déterminer son besoin de financement

Une jeune entreprise a besoin d’argent pour démarrer son activité avant de devenir financièrement autosuffisante. Voici comment déterminer ce besoin de financement.

La mauvaise estimation des besoins de financement est l'une des principales causes de défaillance des jeunes entreprises. Afin de limiter l’endettement, certains créateurs sous-estiment leurs besoins et se retrouvent dans l’impasse faute d’argent.

Pour éviter cet écueil et démarrer son activité sur des bases financières solides, il est important d’évaluer avec précision son besoin de financement lors du montage du projet. C’est un préalable indispensable pour solliciter un financement auprès de sa banque.

LES ÉLÉMENTS À PRENDRE EN COMPTE

Comment procéder pour déterminer son besoin de financement ? Pour commencer, il faut dresser l’inventaire de l’ensemble des dépenses nécessaires au lancement et au démarrage de l’entreprise, puis budgéter chacune d’entre elles. Ces éléments peuvent être décomposés en quatre catégories.

La première concerne les frais inhérents à la création de l’entreprise : frais d’immatriculation, de publicité, frais juridiques de rédaction des statuts, honoraires de conseil, etc.

La seconde catégorie comprend les achats et investissements nécessaires au lancement de l’activité. Cela recouvre de nombreux postes potentiels de dépenses : mobilier, informatique, logiciels, outils, machines, véhicules, locaux, stock de marchandises, etc. Il peut aussi s’agir de dépenses immatérielles : achat d’un brevet, d’un droit au bail, droit d’entrée versé à un franchiseur, etc.

La troisième catégorie concerne les frais de fonctionnement de l’entreprise. Autrement dit les loyers, les charges d’énergie, l’eau, les salaires, les abonnements téléphoniques, etc.

Enfin, la dernière catégorie correspond au besoin de fonds de roulement (BFR). C’est à dire au volant de trésorerie qui est nécessaire pour financer le décalage entre les décaissements et les encaissements.

LES POINTS DE VIGILANCE

Pour bien évaluer son besoin de financement, il est important de n’occulter aucune dépense. Il convient de chiffrer précisément chacune, en s’informant sur leur coût et en demandant des devis. Il faut aussi bien évaluer le temps nécessaire pour que l’entreprise devienne rentable et soit en capacité d’autofinancer son activité, sous peine de minorer son besoin de financement.

Enfin, il est conseillé de se ménager une marge d’erreur au cas où les choses ne se dérouleraient pas comme prévu, du fait, par exemple, d’un chiffre d’affaires inférieur aux prévisions, d’un client en difficulté, ou d’un investissement imprévu.

 

© Thibault Bertrand – Uni-médias – Mars 2022
Article à caractère informatif et publicitaire.

Liste de liens thématiques naviguez avec la touche de votre synthèse vocale #Financement #Article

TOUT UN MAG POUR VOUS