Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un professionnel 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Hybride, électrique, covoiturage, transports en commun : les alternatives pour votre véhicule professionnel

Les véhicules professionnels sont, pour 79% d’entre eux, équipés de moteurs diesel1. Face à l'urgence climatique, il apparaît nécessaire de privilégier des motorisations plus respectueuses de l’environnement. Voire d’autres moyens de transport. Que vous soyez artisan ou commerçant, des solutions existent. Revue de détail.

Électrique, hybride, hybride rechargeable. Aujourd’hui, que vous ayez besoin d’une voiture pour aller à la rencontre de vos clients ou d’une fourgonnette pour livrer et/ou transporter vos marchandises, il existe de nombreux modèle plus respectueux de l’environnement.

 

    Vous aimerez aussi : Tout savoir sur les véhicules électriques individuels

 

QUEL EST LE COÛT D’USAGE D’UNE VOITURE ÉLECTRIQUE ?

Si le prix d’un véhicule électrique neuf est plus élevé que son pendant thermique, il convient néanmoins de voir cet achat comme un investissement sur le moyen terme.

En effet, un véhicule électrique, comme son nom l’indique, ne consomme pas d’essence. Et contrairement à un moteur thermique, un moteur électrique n’est pas soumis aux frottements mécaniques et aux échanges de flux liquides et gazeux. Ce qui signifie que son entretien, moins contraignant, devrait vous couter jusqu’à 50% moins cher que celui d’un véhicule thermique2.

À l’usage, il est admis qu’un véhicule électrique affiche une consommation énergétique inférieure à celle de ses homologues thermiques. Comptez ainsi en moyenne :

  • 1,90€ aux 100 kilomètres pour un véhicule électrique3;
  • 6,36€ aux 100 kilomètres pour un véhicule essence4;
  • 5,99€ aux 100 kilomètres pour un véhicule diesel5.

Concrètement, dans le cas où vous effectueriez 50 kilomètres par jour, les économies que vous devriez réaliser seraient conséquentes : de 500 à 1 000€ par an par rapport à un véhicule thermique équivalent. De quoi réfléchir pour renouveler une partie de votre flotte par exemple.

UN VÉHICULE ÉLECTRIQUE EST-IL ASSEZ AUTONOME POUR MON ACTIVITÉ ?

Les modèles actuellement disponibles peuvent parcourir entre 300 et 550 km avec une seule recharge.

Certes, en fonction de différents facteurs (conduite dynamique, vitesse élevée, utilisation de la climatisation, surcharge du véhicule, etc.), l’autonomie promise par les constructeurs de voitures électrique pourra s’avérer en réalité moins importante. Mais dans le cas où vous n’avez pas besoin de réaliser plus de 100 kilomètres par jour en moyenne, aucune inquiétude : les modèles électriques répondront parfaitement à vos besoins avec, en prime un confort de conduite inégalé.

COMBIEN DE TEMPS DURE LA RECHARGE D’UN UTILITAIRE ÉLECTRIQUE ?

Branché sur un chargeur de 100 kW, un véhicule électrique récupérera jusqu’à 80% d’autonomie en 30 minutes seulement. Et pour ceux qui pensent qu’il est très difficile de trouver des points de charge, sachez que la France en comptait près de 30 000 fin 2020. Il est prévu qu’il y ait 100 000 d’ici fin 2022 et 7 millions d’ici 20306.

Autre possibilité, les bornes de recharge à domicile, généralement appelées « wallbox », qui permettent une recharge à 80% en l’espace de quelques heures. Comptez a priori aux alentours de 1 500€ pour en installer une, renseignez-vous auprès d’un professionnel.

Enfin, vous pouvez également, à l’aide d’un adaptateur généralement fourni lors de l’achat du véhicule électrique, utiliser une simple prise électrique pour recharger votre utilitaire. Comptez 20 heures environ pour une recharge compète.

UTILITAIRES ÉLECTRIQUES : EXISTE-T-IL DES AIDES POUR LES PROFESSIONNELS ?

Oui. Sous certaines conditions, vous pouvez profiter de différents dispositifs cumulables7:

  • Un bonus écologique maximal de 4 000€ (3000€ à partir du 1er janvier 20228), à condition que le prix du véhicule soit inférieur à 45 000€ ;
  • Une prime à la conversion maximale de 5 000€, à condition qu’il s’agisse bien d’une camionnette électrique et de mettre à la casse un véhicule éligible ;
  • Différentes remises et aides éventuellement accordées par les constructeurs et les revendeurs.

Notez que pour un utilitaire électrique d’occasion, vous pouvez également, sous certaines conditions, prétendre à un bonus écologique de 1 000€ et à une prime à la conversion pouvant aller jusqu’à 5 000€.

Enfin, sachez que d’un point de vue fiscal, les voitures électriques, toutes marques confondues, bénéficient d’une exonération totale de la Taxe sur les Véhicules des Sociétés (TVS) en raison d’émissions de CO2 nulles.  

BON À SAVOIR

Si vous achetez un véhicule électrique avant le 31 décembre 2023, votre cotisation d’assurance sera exonérée de la Taxe Spéciale sur les Conventions d’Assurance (TSCA) 

QUELLES SONT LA CONSOMMATION, LA FISCALITÉ ET LES ÉCONOMIES POUR LES VÉHICULES HYBRIDES ?

Un véhicule hybride rechargeable entraînerait une diminution de 50 à 90% des émissions de CO2 en usage urbain par rapport à son équivalent thermique9. Dans le cas d’une hybride non rechargeable, la réduction serait comprise entre 20% et 30%10.

Coté consommation d’essence11, le gain en ville pourrait atteindre jusqu’à 40%. Sur des parcours mixtes associant de la ville, des voies rapides et de l’autoroute, l’économie se situerait aux alentours de 15 à 20%.

D’un point de vue fiscal, les modèles hybrides bénéficient d’une exonération temporaire de la Taxe sur les Véhicules des Sociétés (TVS) – les douze premiers trimestres après l’achat d’un véhicule émettant moins de 100g de CO2/km – ou totale en cas de rejet de CO2 inférieur à 60g/km12. En outre, la carte grise est gratuite 13/14  dans certaines régions, et un bonus écologique maximal de 1 000€15  pourra vous être accordé par l’État pour l’achat d’un modèle hybride rechargeable.

En conclusion, notez que l'électromobilité, au-delà des avantages fiscaux qu’elle offre aux commerçants et, plus généralement, aux entreprises, peut aussi être une solution aux problèmes environnementaux – le secteur des transports est le premier émetteur de CO2 en France, avec 36% des émissions nationales16.

 

    Vous aimerez aussi : Forfait mobilité durable : aidez vos salariés à réduire leurs émissions carbone

    À lire également : Tout savoir sur la transition énergétique, un des volets de la transition écologique

    Pour aller plus loin : Tout savoir sur la Loi d'Orientation des Mobilités (LOM)
 

 

1 Commissariat général au développement durable
2 Budget auto : le guide des économies
3 Montant estimé pour un véhicule affichant une consommation de 15 kWh/100 km, rechargé durant les heures creuses au tarif de 0,125€/kWh.
4 Montant calculé à partir de la consommation moyenne des véhicules (estimée à 4,7 litres/100 km par L’Argus) et du prix de vente moyen du SP95-E10 au 1er janvier 2021 (1,3537€).
5 Montant calculé à partir de la consommation moyenne des véhicules (estimée à 4,7 litres/100 km par L’Argus) et du prix de vente moyen du gazole au 1er janvier 2021 (1,2754€).
6 Développer l'automobile propre et les voitures électriques - site du ministère de la transition énergétique
7 Montant en vigueur à compter du 1er juillet 2021.
8 Entreprises : des aides renforcées pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables
9 Le véhicule hybride
10 https://www.ifpenergiesnouvelles.fr/enjeux-et-prospective/decryptages/transports/vehicule-hybride
11 Quelle économie puis je réaliser avec une hybride

12 Taxe sur les véhicules des sociétés (TVS)
13 Sauf en Alsace, Bretagne, Lorraine et Picardie (- 50%) ainsi qu’en Centre-Val de Loire, les départements et territoires d’outre-mer (aucune réduction).
14 https://www.largus.fr/actualite-automobile/carte-grise-elle-devient-presque-gratuite-pour-les-hybrides-10583416.html
15 Service Public
16 Ademe.fr

 

© Uni-médias – Juin 2021

Article à caractère informatif et publicitaire.

Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.

TOUT UN MAG POUR VOUS