Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes une association 
Nous contacter

Tout savoir sur le parcours emploi compétences

21/10/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Activité

#Expertise métier

tout un mag pour vous

Tout savoir sur le parcours emploi compétences

Depuis janvier 2018, les contrats aidés ont été transformés en parcours emploi compétences. Ces contrats de travail accessibles aux associations employeuses sont destinés aux publics les plus éloignés du marché du travail.

QU’EST-CE QUE LE PARCOURS EMPLOI COMPÉTENCES ?

Le parcours emploi compétences est un contrat de travail qui a pour objectif de favoriser l’insertion durable sur le marché du travail de son bénéficiaire. Il peut être à durée déterminée de 9 mois minimum ou à durée indéterminée. D’une durée hebdomadaire de 20 heures au minimum, il peut être conclu pour un temps plein ou un temps partiel.

QUI PEUT EN BÉNÉFICIER ?

Le parcours emploi compétences est destiné aux personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles d’accès à l’emploi (chômeurs de longue durée, travailleurs handicapés, résidents des quartiers prioritaires de la ville, seniors…).

QUELLES SONT LES CONDITIONS À RESPECTER POUR LES EMPLOYEURS ?

Les parcours emploi compétences sont accessibles aux employeurs du secteur non-marchand, et donc notamment aux associations qui respectent certains critères. L’association employeuse doit démontrer une capacité à accompagner au quotidien le salarié et permettre l’accès à la formation et à l’acquisition de compétences du bénéficiaire du contrat (remise à niveau, pré-qualification, période de professionnalisation, validation des acquis de l’expérience (VAE), acquisition de nouvelles compétences... Le poste doit offrir la possibilité de développer la maîtrise de comportements professionnels et des compétences techniques qui répondent à des besoins du bassin d’emploi ou transférables à d’autres métiers qui recrutent.

QUEL EST L’AVANTAGE FINANCIER POUR L’EMPLOYEUR ?

L’employeur bénéficie d’une aide à l’insertion professionnelle de la part de l’État, variant entre 30% et 60% du Smic horaire brut. Cette aide forfaitaire est fixée par arrêté du Préfet de région. Elle est versée mensuellement.

 

© Anne Le Mouëllic – Uni-Médias – octobre 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.