Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un professionnel 
Nous contacter

Paiement sans contact : 5 choses à savoir avant de s’équiper

18/11/2020 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Financement #Internet #Décryptage

tout un mag pour vous

Paiement sans contact : 5 choses à savoir avant de s’équiper

Crise sanitaire aidant, le paiement sans contact est plébiscité par les consommateurs. Est-il opportun de s’équiper ? Avec quel matériel ? Pour quel budget ? Suivez le guide.

FAUT-IL PASSER AU SANS CONTACT ?

Le paiement sans contact ne cesse de gagner du terrain. En 2019, les transactions sans contact ont augmenté de 56% pour un total de 3,4 milliards d’euros, selon le Groupement des Cartes Bancaires. Avec les impératifs de distanciation sociale et l’augmentation du plafond de paiement par opération à 50€, ces chiffres devraient de nouveau fortement progresser en 2020. Pour les professionnels encaissant des tickets moyens de quelques euros ou dizaines d’euros, comme les boulangers, les libraires, les fleuristes, les coiffeurs, les pharmaciens, le paiement sans contact est devenu une facilité difficilement contournable.

QUELS SONT LES AVANTAGES DU PAIEMENT SANS CONTACT ?

Ce mode de paiement facilite grandement les opérations d’encaissement. Il y a moins de monnaie à gérer, les passages en caisse sont plus rapides que lorsque le client doit taper le code de sa carte bancaire. Le paiement sans contact est aussi garant d’une parfaite hygiène, le client n’ayant pas besoin de manipuler le terminal pour régler ses emplettes : un avantage de taille par les temps qui courent. Enfin, le paiement sans contact est compatible avec les applications de paiement mobile par téléphone, type Paylib.

LE SANS CONTACT EST-IL PARFAITEMENT SÛR ?

Oui, il repose sur une technologie de transfert des données par onde courte, dite NFC (Near Field Communication), qui garantit sa parfaite sécurité. Les données de la carte ne peuvent être lues qu’à une distance de quelques centimètres du terminal, ce qui garantit leur confidentialité.

QUE FAUT-IL PRÉVOIR COMME ÉQUIPEMENT ?

Le paiement sans contact exige un terminal de paiement électronique (TPE) compatible. Si vous en possédez déjà un, vérifiez qu’il possède la mention « sans contact » ou « Contactless », voire un pictogramme en forme d’ondes. Vous pourrez alors l’utiliser. Sinon, vous devrez prévoir une mise à jour de votre terminal (certains fabricants la proposent), ou bien l’acquisition d’un TPE compatible.

COMBIEN ÇA COÛTE ?

Si vous n’êtes pas encore équipé, comptez un budget de 200 à 700€ pour l’acquisition d’un TPE sans contact, voire moins si vous vous tournez vers le marché de l’occasion. Prévoyez aussi le coût du contrat de maintenance monétique assurant le suivi et la mise à jour de votre appareil. Sachez que vous pouvez aussi louer cet équipement. Dans ce cas, prévoyez 20 à 80€ d’abonnement par mois. Généralement, le contrat de maintenance est inclus dans le forfait.
 

© Thibault Bertrand – Uni-médias - Novembre 2020
Article à caractère informatif et publicitaire.