Association : collecter des fonds grâce au crowdfunding

Je souhaite lever des fonds pour développer mes projets associatifs. Et si l’appel à la communauté était la solution ?

A chaque projet sa plateforme

En France, il existe une quarantaine de plateformes de crowdfunding. Alors comment choisir dans cette multitude ? Tout d’abord, renseignez-vous sur la spécialisation éventuelle (les projets présentés sont-ils plutôt culturels ? sociaux ? éducatifs ?) et la notoriété de la plateforme : plus elle est visitée par les "bonnes personnes", plus votre projet a de chance d’être repéré et financé !

Penchez-vous ensuite sur le coût éventuel de la prestation. Les formules peuvent être payantes (la plateforme prélève alors une commission de 5 à 12 % sur les collectes réussies) ou gratuites (la plateforme se rémunère auprès des donateurs sous forme de pourboire).

Intéressez-vous également aux autres services disponibles : certaines plateformes proposent par exemple de gérer les adhésions et cotisations, et vous permettent même d’y loger une page aux couleurs de votre organisme. Pratique pour centraliser vos actions ! Voyez aussi si la plateforme se charge d’envoyer les reçus fiscaux à vos contributeurs.

Petit panorama des plateformes les plus connues :

  • HelloAsso : dédiée aux associations, cette plateforme est entièrement gratuite et propose de nombreux autres services comme la gestion des adhésions et la billetterie pour des événements.
  • Bulb in Town : cette plateforme lancée en 2013 est dédiée aux petits commerces et associations de quartier partout en France.
  • Ulule : première plateforme de financement participatif en Europe, Ulule lève gratuitement des fonds pour toutes sortes de projets, notamment solidaires ou à portée citoyenne.
  • KissKissBankBank : cette plateforme fondée en 2010 soutient des projets variés et prélève une commission et des frais de 8 % au total sur les collectes réussies.

Vous avez choisi votre plateforme de crowdfunding  ? Le vrai travail peut commencer !

  • Télécharger