Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Début de la page
Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes une association  Trouver une agence

20 initiatives associatives pour faire face à la pandémie

10/02/2022 - 2 min de lecture

Rubrique : Activité

Thématiques de l'article #Solidarité #Animation

tout un mag pour vous

20 initiatives associatives pour faire face à la pandémie

À l'occasion d'un webinaire organisé le 16 novembre 2021, Le Mouvement associatif a présenté son dernier guide « 20 initiatives associatives pour répondre aux enjeux de la crise Covid-19 ».

Le Mouvement associatif a organisé la deuxième édition des Waldeck – Prix du Mouvement associatif en novembre dernier. L’événement est destiné à valoriser les dynamiques associatives et mettre en lumière « de nouvelles façons de gouverner des structures, de manager des équipes, de piloter des projets, d’impliquer leurs publics dans une démarche responsable et en adéquation avec les valeurs associatives ».

L’organisation, qui regroupe plus de 700 000 associations, a profité de l’événement pour présenter un guide des « 20 initiatives associatives pour répondre aux enjeux de la crise COVID-19 ».

DES ASSOCIATIONS SUR LE FRONT DE LA PANDÉMIE

En introduction du guide, le Mouvement associatif souligne l’engagement des associations pour faire front face aux impacts sociaux-économiques de la crise sanitaire. L’organisation salue des actions qui, partout sur le territoire national, ont été des marqueurs de cohésion et de solidarité, au service de nombreux Français touchés à des degrés divers par la pandémie et ses conséquences.

UNE GRANDE VARIÉTÉ D’INITIATIVES, À L’IMAGE DU PAYSAGE ASSOCIATIF FRANÇAIS

Lutte contre la précarité alimentaire ou l’exclusion, solidarité intergénérationnelle, accueil des plus démunis : même si les périodes de confinement ont entravé l’action des associations, celles-ci ont su faire preuve d’agilité et de créativité pour rester mobilisées et s’adapter aux contraintes sanitaires.

Et ce malgré une situation financière parfois difficile (62 % des associations évoquent une perte de revenus tirés de leurs activités) et des complications organisationnelles (61 % ont perdu tout contact avec leurs bénévoles un an après le début de la crise Covid-19).

RÉPONDRE À L’URGENCE : UNE MOBILISATION EFFICACE

Le guide recense plusieurs initiatives qui illustrent la capacité des associations à répondre aux besoins de première nécessité des personnes précaires. Parmi celles-ci, les colis alimentaires et ateliers cuisine organisés par l’Union régionale de l’habitat d’Occitanie pour faciliter l’accès à l’alimentation des jeunes en difficulté, ou encore les ateliers de confection de masques montés par Familles rurales Marne pour protéger les professionnels du secteur sanitaire et social. 

LUTTER CONTRE L’ISOLEMENT, ENCOURAGER LES SOLIDARITÉS

Connexions au web pour les publics isolés et fragilisés assurées par Emmaüs Connect, ouverture d’une ligne d’écoute 7/7 jours pour les jeunes aidants par Jade pour offrir un soutien psychologique aux plus éprouvés : la lutte contre l’isolement et l’exclusion a été un enjeu primordial auquel de nombreuses associations ont répondu.

Dix initiatives ont été saluées pour leurs actions en faveur des solidarités de proximité et la sensibilisation du grand public aux difficultés dues à la crise sanitaire.

Parmi celles-ci, citons la facilitation du quotidien des déficients visuels via une campagne sur les réseaux sociaux pour encourager tout un chacun à les aider à respecter les gestes barrière (Voir Ensemble), ou l’action contre les effets physiques de la sédentarité chez les étudiants (Anestaps).

La lecture du guide rappelle combien l’action associative est essentielle face à des crises majeures comme celle que la France connaît depuis deux ans. Et à quel point les associations ont besoin du soutien de l’État et des financeurs, et de l’engagement de leurs bénévoles.

BON À SAVOIR

76 %. C’est le pourcentage des associations qui déclarent ressentir les effets financiers de la crise.

© Jean-Dominique Dalloz – Uni-médias – Février 2022
Article à caractère informatif et publicitaire.

Liste de liens thématiques naviguez avec la touche de votre synthèse vocale #Solidarité #Animation #Article

TOUT UN MAG POUR VOUS