Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes une association 
Nous contacter

Panorama de la vie associative en 2020

16/11/2020 - 2 min de lecture

Rubrique : Activité

#Solidarité #Décryptage

tout un mag pour vous

Panorama de la vie associative en 2020

Le secteur associatif a été très durement impacté par la crise sanitaire. C’est ce qui ressort de la dernière enquête annuelle de l’association Recherches & Solidarités.

Entre juin 2019 et juin 2020, environ 65 000 associations ont été créées, contre 71 000 l’année précédente, révèle la 18ème édition de l’enquête annuelle de l’association Recherches & Solidarités, « La France associative en mouvement ». La récession a été particulièrement marquée au deuxième trimestre 2020, durant les mois de confinement. Au second trimestre de cette année, 10 842 associations ont ainsi été créées, contre 17 169 au premier trimestre. Par rapport aux 2èmes trimestres de la période 2015 à 2019, le 2ème trimestre 2020, qui a comporté six semaines de confinement, a marqué le pas, avec un repli d’environ 37%.

LES SECTEURS D’ACTIVITÉS SELON LES TERRITOIRES

En matière de secteurs d’activités, sur les trois dernières années, environ un quart des créations d’associations étaient liées à la culture (23,9%). Viennent ensuite les secteurs du sport (16,9%) et des loisirs (11,6%). Le social a représenté 8,1% des nouvelles créations, l’éducation 5,5%, la santé 5,2% et l’environnement 4,8%.

Les données collectées par l’organisme permettent d’observer des différences entre les territoires. Ainsi le milieu rural se caractérise par une plus forte proportion de créations dans les secteurs du sport, des loisirs et de l’environnement. Selon Recherches & Solidarités, « pour les deux premiers secteurs, la dispersion des villages encourage certainement la création d’associations car elles sont souvent seules à assurer l’animation et le lien social. Elles ont souvent un objet bien délimité ». À l’inverse, estiment-ils, en milieu urbain, les services et les équipements publics et privés étant plus nombreux, le tissu associatif est composé d’associations de taille importante qui proposent plusieurs activités (clubs multisports, associations socio-culturelles, associations polyvalentes...).

L’EMPLOI ASSOCIATIF FORTEMENT TOUCHÉ

L’enquête montre également que l’emploi dans le secteur associatif a été nettement impacté par la crise sanitaire. Les effectifs associatifs salariés ont beaucoup reculé au premier semestre 2020 : - 1,3% au premier trimestre 2020 et - 2,2% au second trimestre 2020. Cette baisse de 3,5% représente la perte d’environ 60 000 emplois associatifs.

En ce qui concerne les recrutements, le premier trimestre 2020 a subi une diminution assez modérée du nombre d’embauches de plus d’un mois dans les associations (- 2,4%). En revanche, le second trimestre 2020 a été fortement marqué avec une baisse du nombre d’embauches de plus d’un mois de l’ordre de 40%.
 

© Anne Le Mouëllic – Uni-Médias – Novembre 2020
Article à caractère informatif et publicitaire.