Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un professionnel 
Nous contacter

Quel statut juridique pour votre conjoint dans la création d’entreprise ?

03/06/2019 - 1 min de lecture

#Règlementation #Décryptage

tout un mag pour vous

Quel statut juridique pour votre conjoint dans la création d’entreprise ?

Si votre conjoint exerce une activité régulière dans votre entreprise, il doit obligatoirement opter pour l’un des trois statuts suivants : conjoint associé, conjoint collaborateur ou conjoint salarié.

Veillez tout d’abord à ce que votre régime matrimonial soit adapté à votre projet. Quelles seront les conséquences pour votre conjoint en cas de défaillance de votre entreprise ? Que deviendra l’entreprise en cas de divorce ? Vous pouvez changer, si vous le souhaitez, de régime matrimonial.

Les partenaires d’un Pacs ou les concubins peuvent bénéficier du statut de conjoint associé et de conjoint salarié. En revanche, seuls les conjoints et les partenaires d’un Pacs peuvent bénéficier du statut de conjoint collaborateur.

CONJOINT ASSOCIÉ

Les deux époux ont une idée en commun et souhaitent s’associer (à parts égales ou non) dans la société. Le conjoint associé est un travailleur indépendant et, à ce titre, cotise auprès du régime social des travailleurs non salariés (TNS).

CONJOINT COLLABORATEUR

Ce statut peut être adopté par le conjoint d’un entrepreneur individuel, de l’associé unique d’une EURL ou du gérant majoritaire d’une SARL ou SELARL de 20 salariés au plus. Le conjoint doit collaborer à l’entreprise régulièrement et effectivement, ne pas percevoir de rémunération et ne pas être associé dans la société. Le conjoint collaborateur verse des cotisations sociales obligatoires qui lui permettent de se constituer un droit personnel à la retraite (base et complémentaire) et de bénéficier d’une couverture sociale en cas d’invalidité ou de décès.

CONJOINT SALARIÉ

Ce statut répond exactement au statut d’un salarié (contrat de travail, salaire proportionnel à sa qualification…). Le conjoint est affilié et cotise au régime général des salariés.

Pour tous renseignements d’ordre juridique ou notarial, s’adresser à la chambre des notaires territorialement compétente www.notaires.fr

Vous aimerez aussi : Comment construire son business plan ?
A lire également : Quels impôts et taxes pour votre entreprise selon son statut ?

Pour en savoir plus : jesuisentrepreneur.fr
 

© jesuisentrepreneur.fr –juin 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.