Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Toute une banque pour vous Vous êtes un agriculteur 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Gérer son parc matériel : avez-vous pensez au crédit-bail ?

À l’heure où l’usage prédomine sur la propriété d’un bien, ce type de financement décolle en agriculture, à mi-chemin entre la vente et la location.

AVEZ-VOUS PENSÉ AU CRÉDIT-BAIL POUR GÉRER VOTRE PARC MATÉRIEL ?

Entre l’achat et la location d’un matériel agricole, il existe une solution intermédiaire : le crédit-bail. Ce dernier permet de bénéficier de l’utilisation d’un matériel contre le versement de loyers. Le client est locataire du matériel et peut l’acquérir en fin de contrat pour une valeur déterminée dès l’origine : l’option d’achat. Aujourd’hui, être propriétaire de son matériel n’est plus une fin en soi, ce qui conduit au développement de ce type de financement.

Le crédit-bail tend à se développer dans le milieu agricole, parce qu’il cumule plusieurs avantages. En premier lieu, cela offre la possibilité de disposer d’un matériel performant, neuf ou d’occasion, et facilement renouvelable.

BON À SAVOIR

 

QU’EST-CE QUE LA LOCATION FINANCIÈRE ?

La location financière cumule tous les avantages du crédit-bail sans possibilité de rachat du matériel. Elle est donc souvent réservée aux équipements renouvelés régulièrement. Le bien est restitué à la fin du contrat.

Solution modulable

Cette solution est également reconnue pour sa souplesse. Il est possible de moduler la saisonnalité des loyers, la durée du contrat, le montant du premier loyer et l’option d’achat. Le locataire peut ainsi choisir la périodicité des loyers, en l’adaptant aux rentrées de chiffre d’affaires, notamment lorsque ces rentrées sont irrégulières ou saisonnières. Si le locataire dispose de liquidités lors de la mise en place du contrat, notamment grâce au prix de reprise d’un ancien matériel, il peut opter pour le versement d’un premier loyer majoré.

Financement intégral

Pas besoin de disposer d’un autofinancement pour recourir à un crédit-bail. Celui-ci couvre jusqu’à 100 % du montant TTC de l’investissement, qui plus est, le paiement de la TVA est étalé.

La capacité d’emprunt est préservée, dans la mesure où les matériels financés n’entrent pas dans les immobilisations inscrites au bilan, ce qui réduit l’endettement apparent. Les montants imputables sont déclarés dans les charges, ce qui permet de les déduire du résultat imposable et donc d’amortir plus rapidement l’investissement. Enfin, des assurances spécifiques protègent les équipements financés en leasing pendant la durée du contrat.

credit-bail-schema

FOIRE AUX QUESTIONS SUR LE CREDIT-BAIL

À partir de quel moment seront prélevés les loyers ?

La location prend effet à la date de signature du procès-verbal de réception, date de début de la location. Généralement, les loyers sont payables d’avance. Le premier loyer sera prélevé dans les jours qui suivent la date indiquée sur le procès-verbal  de réception, avec effet à la date de début de location.

Puis-je choisir la périodicité de mes loyers et des configurations adaptées ?

Oui. Les périodicités les plus courantes sont mensuelles ou trimestrielles. Les loyers peuvent être constants, avec 1er loyer majoré, dégressifs ou saisonniers et sont généralement prélevés d’avance.

Qui est propriétaire du matériel ?

L’établissement financier qui propose un crédit-bail est propriétaire du matériel pendant toute la durée du contrat. À la fin du contrat, le client peut devenir propriétaire en levant l’option d’achat prévue contractuellement.

Quelles sont les obligations du client envers le matériel ?

Le client a l’usage et la responsabilité du matériel dans les mêmes conditions qu’un propriétaire (obligation d’assurance, entretien…).

Le crédit-bail est-il plus cher que le crédit classique ?

Non, le crédit-bail présente des spécificités comptables et fiscales qu’il convient de prendre en compte dans le coût du financement (on raisonne en termes de flux et de coût total).

Peut-on financer tous types de matériel ?

Tous les biens d’équipement à usage professionnel sont susceptibles (hors exclusion) d’être financés en crédit-bail. Toutefois, la qualité du matériel et sa valeur à la revente sont des éléments importants lors de l’étude du financement.

Le contrat a-t-il une durée irrévocable ?

credit-bail-temoignage

Pour aller plus loin sur la gestion de son parc matériel en agriculture retrouvez l’intégralité du dossier sur le site pleinchamp.com

http://www.pleinchamp.com/gestion-de-l-exploitation/gerer-mon-exploitation/fiches-pratiques/gerer-son-parc-materiel

© Pleinchamp – Mai 2017

Source Crédit Agricole Leasing & Factoring

TOUT UN MAG POUR VOUS