Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un agriculteur 
Nous contacter

L’énergie biomasse, écologique, économique et renouvelable

14/06/2021 - 2 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Décryptage #Développement durable et énergie #Innovation

tout un mag pour vous

L’énergie biomasse, écologique, économique et renouvelable

Première énergie renouvelable exploitée en France, l’énergie biomasse est issue de la combustion de matières organiques. Explications.

La biomasse, la forme d'énergie la plus ancienne utilisée par l'homme depuis la découverte du feu à la préhistoire, c’est l’ensemble des matières organiques vivantes (bois, plantes, céréales, déchets agricoles…) dont la combustion génère de la chaleur et de l’électricité.

QUELLES SONT LES DIFFÉRENTES UTILISATIONS DE L’ÉNERGIE BIOMASSE ?

Aujourd’hui, la biomasse représente 37% de la production totale d’énergies renouvelables en France, loin devant l’énergie hydraulique (20%) et l’énergie éolienne (9%)1.

À elle seule, elle représente même 78% de la production de chaleur renouvelable2. Ce qui s’explique simplement : 31%3  du territoire français est couvert par des forêts, ce qui représente 16,9 millions d'hectares d’une matière première qui se renouvelle naturellement.

Ajoutez à cela un coût moins élevé que les énergies fossiles et vous comprendrez alors pourquoi le bois est souvent utilisé comme combustible pour produire de la chaleur via des chaudières (pour les particuliers) ou des centrales à cogénération (pour les industriels)4.

Il existe différents types de combustibles de bois qui assurent un chauffage efficace :

  • la bûche de bois de chauffage constituée de bois dur (hêtre, chêne, frêne)
  • la briquette de bois densifié, aussi appelée bûche calorifique, issue du compactage des résidus de l’industrie du bois (sciures)
  • et les granulés de bois qui procurent également un bon rendement coût/puissance de chauffage

QUELS SONT LES AVANTAGES DE L’ÉNERGIE BIOMASSE ?

L’avantage majeur de l’énergie de la biomasse est qu’elle est renouvelable. De plus, elle fait appel à des ressources peu coûteuses, qui sont disponibles en grandes quantités. Pour rappel, celles-ci peuvent être d’origine végétale ou animale. Il peut ainsi s’agir du bois extrait dans les forêts, mais aussi de déchets végétaux produits par l’agriculture (feuilles, paille, tiges…), de déchets alimentaires générés par l’industrie ou les foyers, du fumier récolté dans les exploitations agricoles…

Concernant le bois, qui, on l’a vu, occupe une part importante de l’énergie de la biomasse, il est utile de savoir que son utilisation en bûches entraîne l'émission de 40g de CO2 par kWh restitué alors que l'utilisation du fioul émet 466g de CO2/kWh. Concrètement la consommation de 4m3 de bois en équivalence d'1 tonne de pétrole permet d’éviter le rejet dans l’atmosphère de 2,5 tonnes de CO2 5.

POURQUOI OPTER POUR UNE CHAUDIÈRE À BIOMASSE ?

Une chaudière biomasse permet de chauffer l’ensemble d’une habitation via une installation hydraulique qui redistribuera la chaleur dans l’ensemble des pièces par l’intermédiaire du circuit de chauffage central et du ballon d’eau chaude sanitaire.

Elle présente également la caractéristique de s’inscrire pleinement dans une démarche de production d’énergie renouvelable. Ce qui, à l’heure où la protection de l’environnement est un enjeu sociétal majeur, est important.

En outre, avec un rendement compris entre 75% et 85% (selon les marques), les chaudières biomasses vous permettront de réaliser entre 20% et 30% d’économie sur votre facture énergétique6 à température équivalente.

QUELLES SONT LES AIDES DISPONIBLES POUR L’ACHAT D’UNE CHAUDIÈRE À BIOMASSE ?

Si le coût de ce dispositif de chauffage peut être élevé, sachez que l’achat d’une chaudière biomasse peut être en partie financé par différentes aides étatiques et sociales.

Parmi elles :

  • La prime « Coup de pouce chauffage »
    Elle permet de financer – jusqu’à 4000 euros – le remplacement des chaudières au charbon, au fioul ou au gaz autres qu'à condensation par un équipement utilisant des énergies renouvelables. Elle est cumulable sous certaines conditions avec « MaPrimeRénov' ». Accessible sans plafond de ressources à tous les ménages, le montant de cette dernière est calculé en fonction la nature du chantier engagé, de la localisation du logement et du niveau de revenus. Pour en faire la demande, il suffit de créer un compte sur le site maprimerenov.gouv.fr avant d’entamer vos travaux de rénovation qui devront être effectuées par des professionnels certifiés RGE .
  • Autre aide disponible, « Habiter Mieux sérénité » proposée par l’Agence Nationale de l’habitat (Anah).
    Réservée aux ménages aux ressources « modestes » ou « très modestes », elle concerne tous les travaux permettant un gain énergétique d’au moins 35%. Le financement est proportionnel au montant des travaux.

 

À lire également

1 Source : Tableaux de l'économie française, Bilan énergétique, Insee, 2020.
2 Source : Ministère de la transition écologique.
3 Source : IGN.
4 Source : Enquête sur les prix des combustibles bois en 2019-2020
5 Source : Actu-environnement.
6 Source : coupdepouceeconomiedenergie.fr

 

© Uni-médias – Juin 2021
Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.

TOUT UN MAG POUR VOUS