Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Début de la page
Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un agriculteur  Trouver une agence

Lutter contre le mal-être en agriculture

15/01/2022 - 2 min de lecture

Thématiques de l'article #Santé

tout un mag pour vous

Lutter contre le mal-être en agriculture

Une feuille de route instaure des Comités départementaux dédiés au mal-être des agriculteurs et renforce les réseaux de sentinelles à même de détecter les signaux faibles du mal-être, ainsi que les dispositifs de de soutien économique. La MSA renforce de son côté sa plateforme Agri’Ecoute.

Inspirée des rapports parlementaires et de travaux collectifs ayant donné lieu à de nombreuses consultations dans les territoires, la feuille de route pour la prévention du mal-être et l’accompagnement des agriculteurs en difficulté repose sur trois axes principaux, à commencer la mise en place de Comités départementaux dédiés au mal-être dans tous les départements sans exception, dès 2022. Les comités vont cumuler et coordonner les missions des ex-cellules d’accompagnement social, hébergées par la MSA et les ex-cellules d’accompagnement économique, supervisées par les Directions départementale des territoires. Chaque comité sera ouvert au maximum de parties prenantes volontaires (représentants du monde agricole, acteurs de la santé, coopératives, institutions financières, associations...).

SENTINELLES ET SOUTIENS ÉCONOMIQUES

Le deuxième axe a pour objet de renforcer les réseaux de sentinelles, mis en place en 2018 par une trentaine d’organismes agricoles. Les sentinelles, ce sont des conseillers de Chambres d'agriculture, de centres de gestion, des inséminateurs, des techniciens de coopératives, des vétérinaires ou encore des préventeurs de la MSA. Ils ont en commun le fait d’être plus ou moins régulièrement et plus ou moins longuement au contact des agriculteurs. Le troisième axe concerne les dispositifs de soutien économique. Trop peu sollicité, le dispositif départemental d’accompagnement économique des agriculteurs en difficulté est simplifié.

L’accès à l’audit global pourra se faire pour les exploitations avec un taux d’endettement de 50% contre 70% aujourd’hui. L’audit sera financé par l’État à hauteur de 1 500€ contre 800€ actuellement. Les modalités de mise en œuvre du dispositif d’Aide à la relance de l’exploitation agricole (Area) seront assouplies, notamment pour la condition de contribution propre d’au moins 25% sur l’ensemble du coût du plan de restructuration

PLATEFORME AGRI’ECOUTE

La feuille de route acte par ailleurs le renforcement du dispositif Agri’écoute de la MSA afin d’apporter une écoute professionnelle 24h/24 et 7 jours sur 7 par des écoutants diplômés et expérimentés. Le délai d’attente s’élève à moins de 5 sonneries (30 secondes) et un rappel est systématique en cas d’indisponibilité de prise de l’appel. Aux côtés du 09 69 39 29 19, à noter aussi l’existence du 31 14 numéro national de prévention du suicide mis en place par le ministère de la Santé. Le service Agri’écoute de la MSA se double d’une plateforme sur internet. La plateforme Agriecoute.fr permet de tchatter en direct avec un psychologue, de prendre un rendez-vous pour un entretien téléphonique ou encore de consulter des fiches et des conseils sur la santé mentale.

BON À SAVOIR

280, c’est le nombre moyen d’appels reçus chaque mois par la plateforme Agri'écoute de la Mutualité sociale agricole (MSA). 

© Raphaël Lecocq – Uni-médias – Janvier 2022
Article à caractère informatif et publicitaire.

Liste de liens thématiques naviguez avec la touche de votre synthèse vocale #Santé #Article

TOUT UN MAG POUR VOUS