Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un agriculteur 
Nous contacter

Des intentions de recrutement record en agriculture

24/04/2019 - 1 min de lecture

Rubrique : Social RH

#Salariés

tout un mag pour vous

Des intentions de recrutement record en agriculture

Selon une étude réalisée par l’Ifop pour la FNSEA, les intentions d’embauche dans les exploitations agricoles sont en hausse depuis 2018.

Les intentions d’embauche pour les trois prochains mois établissent un record aussi bien en CDD qu’en CDI, selon l’étude trisannuelle réalisée par l’Ifop pour la FNSEA auprès de 1500 exploitants représentatifs des exploitations agricoles françaises. Parmi les agriculteurs interrogés, 17% envisagent d’embaucher en CDD et 6% en CDI, une proportion qui a doublé depuis un an. Les embauches de personnel au cours des trois derniers mois sont également en progression (+2% par rapport à l’an dernier).

Le baromètre fait également ressortir un niveau d’optimisme des agriculteurs en hausse. Par exemple, la part d’exploitants agricoles qui juge bonne leur situation économique actuelle reste minoritaire (28%) mais est en augmentation de 5 points sur un an.

La part d’exploitants pessimistes sur la situation financière de leur exploitation à court terme a diminué de 6 points par rapport à l’an dernier à la même date.

Parmi les difficultés rencontrées par les agriculteurs interrogés, les problèmes de recrutement ressortent en forte augmentation depuis octobre 2018, notamment dans les domaines de l’arboriculture, du maraîchage et de la viticulture.

Dans un communiqué du 24 avril, la FNSEA note que ces résultats sont confirmés par une enquête de 2018 conduite par Pôle Emploi, qui évaluait à 44% le nombre de projets difficiles à satisfaire en agriculture.

Face à cette situation et pour apporter des solutions aux entreprises agricoles, le syndicat préconise « un renforcement du dialogue social, un assouplissement du Code du travail, la maîtrise du coût du travail, un accompagnement des entreprises en matière de gestion des ressources humaines, une valorisation des métiers agricoles ainsi qu’un investissement massif dans la formation professionnelle et la qualification ».


Retrouvez toute l’actualité agricole sur pleinchamp.com

 

© Pleinchamp – Avril 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.