Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Toute une banque pour vous Vous êtes un client banque privée 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Comment financer vos travaux d’économies d’énergie ?

Effectuer des travaux de rénovation peut vous permettre de faire des économies tout en bénéficiant d’aides financières à la rénovation. Afin d’encourager la transition énergétique, plusieurs dispositifs d’aide à l’éco rénovation ont étés mis en place.

L’ECO-PTZ

L’Eco-Prêt à Taux Zéro a été prolongé jusqu’en 2018. Ce dispositif est ouvert sans conditions de ressources pour financer des travaux d’amélioration de performance énergétique – aide aux travaux d’isolation par exemple-, jusqu’à un montant de 20 000 à 30 000 euros. Le logement rénové doit constituer la résidence principale du propriétaire ou du locataire.

LE CITE

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique est accessible si le logement constitue votre résidence principale et est achevé depuis plus de 2 ans. Il permet de bénéficier d’un crédit d’impôt correspondant à 30% des dépenses liées aux travaux de rénovation éligibles – dont la liste est disponible sur www.developpement-durable.gouv.fr . Un plafonnement est établi en fonction de la composition familiale.

BON À SAVOIR

Le CITE s’applique aux dépenses payées jusqu’au 31 décembre 2016. D’autre part, l’Eco-PTZ est cumulable avec le CITE.

LE PRÊT ÉCONOMIE D’ÉNERGIE

Ce dispositif est un autre type de prêt à l’amélioration de l’habitat auquel vous pouvez accéder si vous souhaitez effecteur des travaux d’éco-rénovation – changement de chaudière, travaux de rénovation, etc.-, que vous soyez propriétaire ou locataire. La liste des travaux éligibles est la même que celle ouvrant droit au CITE.

LES AIDES DE L’ANAH

L’Agence Nationale de L’Habitat propose des aides aux travaux d’isolation à condition qu’il s’agisse d’une résidence principale et que les travaux de rénovation fassent baisser la consommation énergétique de 25%. Le montant des aides varient en fonction de revenus et des régions.

UNE TVA À TAUX RÉDUIT

Certains travaux de rénovation permettant de réduire l’empreinte énergétique du logement peuvent bénéficier d’une TVA réduite à 5,5%. Cette aide à la rénovation s’applique non seulement aux travaux éligibles au CITE mais aussi aux travaux annexes indispensables – déplacement des radiateurs ou dépose des sols par exemple.

 

© Uni-éditions – mai 2015

Eco-PTZ : Dans le cadre de la réglementation de l’éco-prêt à taux zéro en vigueur susceptible d’évolutions et sous réserve d’acceptation de votre dossier de financement par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. S’agissant de prêts destinés à financer uniquement des travaux, le prêt prendra la forme d’un prêt immobilier ou d’un prêt à la consommation en fonction de la nature de la garantie demandée par votre Caisse régionale. Pour un prêt immobilier, vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées. Pour un prêt à la consommation, vous disposez d’un délai légal de rétractation de 14 jours calendaires. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

CITE : Selon l’article 200 quater du Code général des impôts, dont la liste est fixée à l’article 18 bis de l’annexe IV du même code. Les dépenses d’acquisition d’équipements, de matériaux ou d’appareils d’économies d’énergie peuvent ouvrir droit à un crédit d’impôt dans les conditions de la réglementation fiscale en vigueur.