Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un client banque privée 
Nous contacter

Art : des solutions pour concilier sens et performance

30/09/2020 - 1 min de lecture

#Décryptage #Diversification du patrimoine #Loisirs

TOUT UN MAG POUR VOUS

Art : des solutions pour concilier sens et performance

Peintures, sculptures ou antiquités, les amateurs d’art disposent d’un large choix pour assouvir leur passion. Synonyme de plaisir, cet investissement est souvent guidé par des goûts, des émotions. Il l’est aussi par l’envie de diversifier son patrimoine.

Cet actif tangible joue également le rôle de valeur refuge et ne semble pas connaître la crise puisque le marché de l’art mondial a atteint 13,3 milliards de dollars d’enchères publiques en 2019*. Pas moins de 550 000 lots de « fine art » ont été échangés dans le monde (peintures, sculptures, photos, installations…).

Par ailleurs, en France, les œuvres d’art bénéficient d’un régime fiscal favorable. En cas de vente d’objet d’art et antiquité par un particulier qui réside en France, une taxe forfaitaire de 6%, à laquelle s’ajoute la CRDS au taux de 0,5%, est appliquée sur le prix de cession du bien dès lors que ce prix excède 5 000€.

Toutefois, il est possible pour la personne physique résidente en France d’opter, de manière irrévocable, pour le régime de droit commun d’imposition des plus-values de cession de biens meubles. Le montant de la plus-value est réduit d’un abattement de 5% par année de détention au-delà de la deuxième année, d’où une exonération totale après 22 ans de détention. La plus-value réalisée est imposée au taux de 19% au titre de l’impôt sur le revenu auquel s’ajoute les prélèvements sociaux au taux de 17,2%. Le particulier doit être en mesure de pouvoir fournir la date et le prix d’acquisition ou de justifier qu’il le détient depuis plus de 22 ans.

Pour acheter un bien, les salles de ventes aux enchères sont le lieu idoine. Parmi elles, Drouot, véritable musée public éphémère. Avant de vous porter acquéreur, consultez le catalogue de la vente, allez voir les biens et n’hésitez pas à poser vos questions au commissaire-priseur (origines, certificats d'authenticité disponibles...). Le jour de la vente, la dernière enchère l’emporte, sauf si le prix de réserve n’est pas atteint. L’acheteur paie alors le montant de l’enchère, majoré de frais représentant 20% à 25% du prix de vente et correspondant au travail d’intermédiation et de conseil du commissaire-priseur, acteur clé de la transmission patrimoniale.

Source artprice.com

 

© Uni-médias - Janvier 2014 - Mis à jour Octobre 2020
Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.

TOUT UN MAG POUR VOUS