Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un client banque privée 
Nous contacter

Enfants en résidence alternée : quelle fiscalité ?

25/08/2021 - 1 min de lecture

Rubrique : Fiscalité

#Famille

tout un mag pour vous

Enfants en résidence alternée : quelle fiscalité ?

La loi n’autorise pas les parents d’enfants en résidence alternée à cumuler la majoration du quotient familial et la déduction de la pension alimentaire éventuellement versée à l’autre parent.

Lorsque l’enfant mineur ou infirme est à la charge exclusive d’un parent, celui-ci est seul à bénéficier de la majoration du quotient familial. Si le parent qui n’a pas la garde verse une pension alimentaire, il peut la déduire de ses revenus imposables.

En cas de résidence alternée de l’enfant chez ses deux parents, ceux-ci se partagent la majoration du quotient familial. En revanche, l’éventuelle pension alimentaire versée par un parent à l’autre n’est pas déductible.

Des contribuables ont contesté cette interdiction devant le Conseil constitutionnel, en vain. Dans une question prioritaire de constitutionnalité*, celui-ci l’a validée, expliquant notamment que les avantages fiscaux ayant le même objet ne peuvent pas être cumulés.

* Cons. cons, déc. n° 2021-907 QPC du 14 mai 2021

 

" Retrouvez le sommaire du magazine Regards partagés en cliquant ici. "

 

© Magazine Regards partagés Crédit Agricole Banque Privée – Edit 360, Août 2021
Article à caractère informatif et publicitaire.

TOUT UN MAG POUR VOUS