Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un client banque privée 
Nous contacter

Imaginer l'immobilier de demain

06/03/2020 - 3 min de lecture

Rubrique : Tendances

#Immobilier

tout un mag pour vous

Imaginer l'immobilier de demain

De nouvelles procédures imposées par une directive européenne sur les services de paiement seront mises en place progressivement en 2020.

Dans tout projet immobilier résidentiel ou tertiaire, “les occupants doivent être au cœur de toute réflexion, rappelle Hervé Cardon, Responsable RSE de Crédit Agricole Immobilier (CAI). Être à leur écoute permet de mieux appréhender leurs besoins d’aujourd’hui, voire futurs”. Nouvelles façons de travailler (co-working, flex-office) et de vivre (co-living), transformations et mutations sociologiques, “les bâtiments doivent accompagner ces évolutions tout au long de leur cycle de vie, en fonction de l’usage auquel ils sont affectés”, estime Jean-Luc Grellier, Directeur de la maîtrise d’ouvrage tertiaire de CAI.

L’attente des clients ne porte pas uniquement sur l’hyper-connectivité des bâtiments, mais aussi sur l’envie de renouer avec la nature, qui répond à un désir de créer du lien social et du “vivre ensemble”, de protéger l’environnement et la biodiversité.

VERS DES BÂTIMENTS NEUTRES EN CARBONE

La transition énergétique est évidemment une question essentielle car la réglementation évolue vite avec la RE2020(1) à venir, qui se veut plus large que la simple vision thermique des bâtiments.

“Dès la conception, nous insistons notamment sur les nouvelles façons de construire, l’usage, la consommation d’énergie ou la possibilité de recycler certains matériaux des bâtiments”, indique Jean-Luc Grellier.

Sachant que les immeubles représentent plus de 40% des émissions de carbone de la France, l’objectif est de tendre vers des bâtiments neutres en carbone, à la fois en construction, en exploitation et en usage.

Comment ? “En développant la filière bois par exemple, mais également dans le réemploi de matériaux existants et la réhabilitation des bâtiments anciens”, répond Hervé Cardon.

CRÉATION DE VALEUR

Si la monétisation du bien-être, du rapport à la nature, du lien social... reste difficile à chiffrer, les biens qui obtiennent une note élevée au diagnostic de performance énergétique se vendent mieux que les autres.
Ainsi, intégrer ces aspects “pérennise le bien sur son marché et lui évite une obsolescence trop rapide”, indique Hervé Cardon.

Aujourd’hui, “les investisseurs qui s’inscrivent dans une stratégie de construction, d’agrégation de compétences, mais surtout d’usage et d’économie d’énergie, verront leur immeuble gagner de la valeur”, complète Jean- Luc Grellier. Ainsi, en construction comme en réhabilitation, “CAI intègre ces aspects dans l’ensemble de ses programmes afin de proposer des bâtiments qui ne se déclassent pas dans le temps”, déclare Hervé Cardon.

En immobilier tertiaire, envisager une stratégie durable, c’est également prendre en compte ce qu’apporte le bâtiment aux usagers et collaborateurs, et l’image que cela renvoie.
“Aujourd’hui, c’est un atout pour attirer les talents tout en conservant ceux existants, observe Jean-Luc Grellier. En ce sens, l’immobilier génère aussi de la croissance”.

 

(1) Réglementation environnementale qui s’appliquera aux constructions neuves à partir du 1er janvier 2021

 

" Retrouvez le sommaire du magazine Regards partagés en cliquant ici . "

 

© Magazine Regards partagés Crédit Agricole Banque Privée - agencedps.com – Mars 2020

Article à caractère informatif et publicitaire.