Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Toute une banque pour vous Vous êtes un client banque privée 
Nous contacter

L’épargne retraite : une solution intéressante pour optimiser sa fiscalité ?

17/10/2019 - 4 min de lecture

#Famille #Décryptage #Retraite

tout un mag pour vous

L’épargne retraite : une solution intéressante pour optimiser sa fiscalité ?

L’objectif des contrats d’épargne retraite est très clair : permettre aux assurés de profiter d’un complément de revenus au moment de la retraite. En plus de vous aider à préparer l’avenir, l’épargne retraite peut aussi permettre d’optimiser votre fiscalité puisque les sommes versées peuvent être défiscalisées.

Depuis le 1er octobre 2019, les nouveaux produits d’épargne retraite prévus par la loi Pacte sont commercialisés. Le PER individuel et le PER entreprises sont proposés par les organismes bancaires, d’assurance et de gestion d’actifs. Ils simplifient la gestion de l’épargne retraite des Français en leur permettant de préparer leur retraite via des produits de long terme, plus clairs et plus souples (transférabilité, retrait en rente ou en capital) et bénéficiant d’un régime fiscal spécifique.

Vous aimerez aussi : La création du PER au cœur de la réforme de l'épargne retraite

DES DÉDUCTIONS FISCALES A L’ENTRÉE

Le PER se divise en deux dispositifs (PER individuel et PER d’entreprise) et en fonction de la nature des versements, vous bénéficiez de règles spécifiques. On distingue les versements volontaires effectués par l’épargnant, les versements issus de l’épargne salariale et les versements obligatoires du salarié ou de l’employeur.
Ainsi, vous pouvez déduire de l’assiette de votre impôt sur le revenu tous vos versements volontaires sur un Plan Epargne Retraite, dans la limite des plafonds de déductibilité comme auparavant avec le PERP et le contrat Madelin.
Vous avez aussi la possibilité de renoncer à cette déduction fiscale proposée. Dès lors, dans le cas d’une sortie en capital, vous serez imposés uniquement sur les gains réalisés (plus prélèvements sociaux). Dans le cas d’une sortie en rente, les produits de la rente seront soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux selon le régime des rentes viagères à titre onéreux.

Vous aimerez aussi : La loi Pacte réforme en profondeur l’épargne retraite

BON À SAVOIR

Pour vous constituer un complément de revenu au moment de la retraite, le Crédit Agricole propose à ses clients un PER adapté à chaque situation. Votre conseiller se tient à votre écoute pour vous renseigner.

QUELLE FISCALITÉ À LA SORTIE DE VOTRE PER ?

Comme pour l’entrée, la fiscalité à la sortie du Plan d’épargne retraite dépend du type de versement et de la modalité de sortie choisie par l’épargnant. Dans le cas d’une sortie de capital anticipée sur le PER pour un cas de force majeure (décès du conjoint, surendettement, expiration des droits au chômage, etc.), les droits seront exonérés d’impôt sur le revenu. En revanche, en cas de sortie anticipée du Plan Epargne Retraite pour acquisition de la résidence principale, l’impôt sur le revenu sera dû uniquement sur les versements volontaires.
À l’âge de la retraite, le PER pourra être liquidé en rente ou en capital (selon les versements concernés). L’imposition sera fonction du mode de sortie choisi et de la nature des versements (épargne salariale, versements obligatoires et versements volontaires).

QUAND RACHETER TOUT OU PARTIE DE VOTRE ASSURANCE VIE VERS L’ÉPARGNE RETRAITE ?

La loi Pacte permet par ailleurs aux assurés de racheter tout ou partie de leur contrat d’assurance vie et de réinvestir ce capital dans un PER.
Jusqu’au 1er janvier 2023, tout rachat d’un contrat d’assurance vie de plus de 8 ans (sous certaines conditions) fera ainsi l’objet d’un abattement fiscal deux fois plus important en comparaison des règles appliquées aujourd’hui (9 200 euros d’exonération sur les plus-values pour une personne célibataire, 18 400 euros pour un couple). Pour en bénéficier, vous devez obligatoirement réinvestir dans un PER les sommes issues du rachat de votre contrat1. Et votre rachat doit avoir lieu au moins 5 ans avant l’âge prévu pour votre départ en retraite.

1 avant le 31/12 de l’année de rachat


© Webedia -Octobre 2019
Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter Les conseils d’un professionnel.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale. La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

TOUT UN MAG POUR VOUS