Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un client banque privée 
Nous contacter

Nouvel abus de droit fiscal : quelle est sa portée ?

02/06/2020 - 2 min de lecture

Rubrique : Fiscalité

#Décryptage

tout un mag pour vous

Nouvel abus de droit fiscal : quelle est sa portée ?

À compter de 2021, l’administration fiscale sera en droit d’écarter, comme ne lui étant pas opposables, les actes passés ou réalisés à compter de 2020 dans un but « principalement » fiscal.

Fin janvier, l’administration a précisé que ce nouveau dispositif n’a pas pour objet d’interdire au contribuable de choisir le cadre juridique le plus favorable du point de vue fiscal pourvu que ce choix ou les conditions le permettant ne soient empreints d’aucune artificialité.

Elle évoque, à titre d’exemple, la donation d’usufruit temporaire au profit d’un enfant majeur qui ne fait pas partie du foyer fiscal du donateur. Certes, elle procure une économie d’impôt sur la fortune immobilière « mais qui n’est pas abusive si elle est justifiée par la volonté d’aider l’enfant majeur à financer ses études en lui permettant d’occuper le logement ou de percevoir les revenus locatifs du bien transmis ».

 

" Retrouvez le sommaire du magazine Regards partagés en cliquant ici. "

 

© Magazine Regards partagés Crédit Agricole Banque Privée – Extramorphose – Juin 2020

Article à caractère informatif et publicitaire.