Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un client banque privée 
Nous contacter

Sécurité et rendement : Pourquoi et comment mettre en place une épargne de précaution ?

15/02/2021 - 3 min de lecture

#Décryptage #Diversification du patrimoine #Vie quotidienne

tout un mag pour vous

Sécurité et rendement : Pourquoi et comment mettre en place une épargne de précaution ?

Crise sanitaire, inquiétudes économiques, confinement, les Français ont été nombreux à augmenter leur matelas d’économies.

En 2020, ils auraient ainsi accumulé 130 milliards d’euros d’épargne financière (livrets, assurance vie, actions, OPC…), selon la Banque de France. Une épargne qui a répondu à différentes motivations de précaution et d’attentisme.

L’épargne de précaution est une réserve d’argent disponible afin de pouvoir faire face aux coups durs et dépenses imprévues, mais aussi aux coups de cœur en évitant de déséquilibrer votre budget mensuel. Il peut s’agir de gérer un décalage de trésorerie, de dépenses exceptionnelles de santé ou de réparation de biens d’équipement.

QUEL MONTANT DE PRÉCAUTION ?

Il est lié aux revenus perçus de chacun, et dépend également de votre situation privée (célibataire, marié avec ou sans enfants…), professionnelle (salarié, profession libérale, travailleur non-salarié…) ou de votre profil (plus ou moins averse au risque). Mais aussi de vos dépenses récurrentes comme le loyer, les courses, les impôts, le forfait téléphonique… L’épargne de précaution doit couvrir au minimum ces dépenses. Avoir de côté entre trois mois et six mois de revenus est donc conseillé. Un niveau qui se constitue au fil de l’eau en mettant en place, par exemple, des virements automatiques mensuels de votre compte courant vers un ou plusieurs supports dédiés. Rappelons que l’épargne mise de côté doit être mobilisable en totalité, à tout moment et garantie sans préjudice lié au retrait. La notion de rendement est donc secondaire.

DANS QUELS SUPPORTS PLACER SON ÉPARGNE DE PRÉCAUTION ?

Avec des plafonds à 22 950 euros pour le livret A et 12 000 euros pour le livret de développement durable et solidaire (LDDS), les livrets réglementés défiscalisés sont les produits idéaux. Actuellement, leur taux de rémunération est de 0,5%, de quoi couvrir l’inflation en 2020 et éviter une perte de pouvoir d’achat.

COMMENT VOTRE ÉPARGNE EST-ELLE UTILISÉE ?

En déposant votre argent sur ces livrets, vous donnez du sens à votre épargne. En effet, 60%(1) des fonds collectés sur ces livrets financent le logement social, les collectivités locales et les PME sous forme de prêts d’intérêt général consentis par la Caisse des dépôts et consignation pour le compte de l’État. Les 40% restant le sont par les banques qui doivent en allouer au moins 80% au financement des PME, 10% au financement de projets des personnes morales et des personnes physiques contribuant à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique et 5% au financement d’entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS). Par ailleurs, depuis le 1er octobre 2020, vous pouvez faire un don à un acteur de l’ESS directement à partir de votre LDDS.

En complément du livret A et du LDDS, les livrets bancaires constituent une solution, notamment lorsque ces deux enveloppes sont remplies. Si le capital est également garanti et rapidement disponible, ils sont parfois assortis de conditions de versement et de délais de détention. Surtout, les intérêts versés sont soumis soit au taux global de 30% (12,8% au titre de l’impôt sur le revenu (IR) et 17,2% de prélèvements sociaux), soit au barème progressif de l’IR auxquels s’ajoutent 17,2% de prélèvements sociaux. Quant au rendement, le faible niveau des taux d’intérêt les rend peu attractifs mais cela reste toujours préférable à un compte courant non rémunéré.

Quel(s) que soit le(s) support(s) retenu(s), votre conseiller privé vous accompagne afin de vous assurer que cette épargne de précaution est en adéquation avec vos besoins et objectifs.

(1) Montant centralisé par la Caisse des dépôts et consignation

 

Retrouvez le sommaire de l’ensemble des articles « spécial ÉPARGNE », en cliquant ici

 

© Magazine Regards partagés Crédit Agricole Banque Privée – Edit 360, Crédit Agricole S.A., Amundi, CA Assurances et avec la participation de l'Autorité des marchés financiers (AMF) – Février 2021
Article à caractère informatif et publicitaire.

TOUT UN MAG POUR VOUS