Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

L’assurance décès vie entière : principes et fonctionnement du contrat

22/07/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Assurance

#Famille #Aléas de la vie #Décryptage

tout un mag pour vous

L’assurance décès vie entière : principes et fonctionnement du contrat

Souscrire une assurance décès vie entière garantit le versement d’un capital à vos proches selon les conditions prévues au contrat, pour les aider à faire face, dans un premier temps, à l’impact financier de votre décès.

QU’EST-CE QUE L’ASSURANCE DÉCÈS ?

Un contrat d’assurance décès contribue à garantir l’avenir financier des premiers temps de vos proches grâce au versement d’un capital ou d’une rente, selon les conditions prévues au contrat, au cas où vous viendriez à décéder.

En fonction du capital garanti choisi à la souscription, des options complémentaires souscrites et de votre profil (âge, état de santé), l’assureur déterminera le montant des cotisations à verser.

QU’EST-CE QU’UN CONTRAT D’ASSURANCE DÉCÈS VIE ENTIÈRE ?

Souscrite pour toute votre vie durant, l’assurance décès vie entière peut couvrir le décès quel que soit le moment auquel il survient, par opposition au contrat d’assurance décès temporaire, qui a une période de protection limitée et définie lors de la souscription du contrat. L’assurance décès temporaire ne couvre le décès que s’il survient lors de cette période.

Le contrat d’assurance décès vie entière est un contrat de prévoyance qui comporte des exclusions de garanties comme le suicide la première année suivant la souscription, des pathologies non déclarées à la souscription, la pratique de certains sports à risques, etc.
Dans ce cas, la garantie ne sera pas acquise et vos proches ne pourront pas recevoir le capital ou la rente prévus.

Certains contrats prévoient un délai de carence au cours duquel la garantie n’a pas encore pris effet: si ce délai est de 12 mois et que vous décédez avant, l’assurance décès vie entière ne pourra pas être mis en œuvre et le capital décès ne sera pas versé aux bénéficiaires.

Aussi, vous pouvez étendre votre couverture en souscrivant des options à votre contrat d’assurance décès vie entière et notamment une garantie invalidité : si une invalidité survient dans les conditions prévues au contrat, une rente ou un capital peut vous être versé afin de faire face à la perte de revenus et aux conséquences financières de votre invalidité.

    Vous aimerez aussi : Qu'est-ce que l'assurance décès ?

 

© Webedia – Juin 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.