Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Toute une banque pour vous Vous êtes un client banque privée 
Nous contacter

PEA, compte-titres : que choisir pour investir en Bourse ?

03/10/2019 - 2 min de lecture

#Décryptage #Diversification du patrimoine

tout un mag pour vous

PEA, compte-titres : que choisir pour investir en Bourse ?

Lorsque vous investissez en Bourse, deux « enveloppes » distinctes coexistent pour vous permettre de réaliser vos opérations : le compte-titres d’un côté, le plan d’épargne en actions (PEA) de l’autre. Comment choisir ?

Pour investir en Bourse, vous avez pensé au PEA , mais vous avez aussi entendu parler du compte-titres. Nos conseils pour choisir entre l’un et l’autre.

CHOIX DES INVESTISSEMENTS : LE PEA LÉGÈREMENT PLUS RESTRICTIF

Avec un compte-titres, il est possible d’investir dans tous les instruments financiers et sur les places boursières à l’international. Vous pouvez y loger notamment des actions, des obligations, des OPC, des produits dérivés, des OPCI, des FCPI…
En revanche, dans un PEA , seules peuvent être hébergées des actions d’entreprises, cotées ou non, émises dans un pays de l’Union européenne, en Islande, au Liechtenstein et en Norvège, et dans des OPC (fonds, sicav) investis à 75% au moins en actions de ces entreprises situées dans un des pays précédemment énoncés.

SOUPLESSE D’UTILISATION : PRIME AU COMPTE-TITRES

Le compte-titres ne dispose d’aucun plafond d’investissement et autorise des retraits et des versements libres. De plus, vous pouvez en ouvrir un à votre nom, mais également ouvrir un compte-titres joint avec votre conjoint ou même un compte-titres en indivision avec plusieurs personnes.
De leur côté, les règles de gestion du PEA sont plus strictes. En effet, un seul PEA peut être ouvert par personne physique majeure fiscalement domiciliée en France ou par chacun des conjoints ou titulaires d’un PACS soumis à une imposition commune. Une personne physique peut être titulaire d’un PEA et d’un PEA-PME. Le plafond des versements sur un PEA est fixé à 150.000€. Pour le PEA-PME il est fixé à 225.000€. Toutefois, lorsque le titulaire du PEA-PME est également titulaire d'un PEA "ordinaire" l’ensemble des versements en numéraire effectués sur ces deux plans depuis leur ouverture ne peut excéder la limite de 225 000€. Par ailleurs, le PEA, nominatif, ne peut pas être ouvert conjointement ou en indivision, il ne peut avoir qu’un seul titulaire. Enfin, les retraits peuvent entraîner sa clôture (voir plus loin).
Depuis la loi PACTE, une personne physique majeure fiscalement domiciliée en France et rattachée au foyer fiscal de ses parents pourra ouvrir un PEA. Le plafond des versements sera alors fixé à 20.000€ pendant sa période de rattachement.

BON À SAVOIR

Les PEA permettent la récupération de vos avoirs sous forme de rente viagère, après 5 ans de détention.

 
Compte titres 
 PEA
Pas de plafond de souscription Plafond de 150 000 euros pour un PEA classique
Compte joint possible Pas de PEA joint
Indivision possible Pas d’indivision
Versements et retraits libres Tout retrait avant 5 ans entraîne la clôture du
plan sauf situations limitativement prévues par la loi.

FISCALITÉ : LE PEA GAGNANT APRÈS 5 ANS
Les gains réalisés sur un compte-titres ne bénéficient d’aucun avantage fiscal spécifique contrairement au PEA après 5 ans.

 
PEA
Compte-titres ordinaire *

Retrait du plan entre 0 et 5 ans :

  • Impôt sur le revenu 12,8%
  • Prélèvements sociaux 17,2%

Total 30%

Prélèvement forfaitaire unique :

  • Impôt sur le revenu 12,8%
  • Prélèvements sociaux 17,2%

Total 30%

Ou sur option globale :

  • Barème progressif de l’impôt sur le
    revenu
  • Prélèvements sociaux 17,2%

Retrait du plan après 5 ans :

  • Impôt sur le revenu Exonération
  • Prélèvements sociaux 17,2%

Total 17,2%

* Cessions de titres acquis après le 1er janvier 2018

    Vous aimerez aussi : Fiscalité, fonctionnement… L’essentiel à savoir sur le PEA !

PEA OU COMPTE-TITRES… : POURQUOI CHOISIR ?

Chacune de ces deux vecteurs d’investissement présente des avantages et des inconvénients. Pourquoi alors ne pas ouvrir les deux ?
D’un côté, un compte-titres pour accueillir des placements de court terme, récupérables en cas de besoin.
Et de l’autre, un PEA pour des placements de long terme, à horizon 5 ans et plus, afin de profiter de conditions fiscales plus avantageuses !
 

© Uni-médias – Octobre 2019

Article à caractère informatif et publicitaire. Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

TOUT UN MAG POUR VOUS