Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

Sécurité sociale, complémentaire santé, mutuelles étudiantes : le point sur la protection santé des étudiants.

Avec la réforme des mutuelles étudiantes, finies les paperasses et simplifiées les procédures d’affiliation à la sécurité sociale… À la rentrée 2019, tous les nouveaux étudiants n’auront plus besoin de choisir entre la LMDE et les mutuelles locales type SMER. Pour leur protection sociale, ils rejoindront le régime général de la sécurité sociale, comme n’importe quel autre assuré. On vous dit tout ce qu’il faut savoir sur l'assurance santé des étudiants, actuelle et à venir.

LES MUTUELLES ÉTUDIANTES ET VOUS AUJOURD'HUI

Depuis des années, les mutuelles étudiantes avaient une délégation de la sécurité sociale pour s’occuper de l'assurance-maladie des étudiants. C'était le régime étudiant de la sécurité sociale. En clair, vous étiez obligés d’y souscrire au moment de votre inscription en études supérieures. Et vous pouviez compléter cette protection en souscrivant, en option cette fois, une complémentaire santé, prenant en charge tout ou partie des sommes restant à votre charge après le remboursement sécu de base.

Le système vient d'évoluer. Depuis la rentrée 2018 pour les nouveaux étudiants puis à la rentrée 2019 pour tout le monde, tout change. Vous ne passerez plus par la LMDE ou les mutuelles locales pour votre sécurité sociale. À la place, vous serez automatiquement affilié au régime général de l’assurance maladie. Comme tout le monde. Vous toucherez vos remboursements comme tous les autres assurés, et vos prestations de base seront gérées par… la Sécu. C'est plus simple et vous n'aurez pas de changement à faire à la fin de vos études.

Les mutuelles en question, LMDE, SMER, mutuelles étudiantes locales reprennent une place de "complémentaires santé". Vous pouvez y souscrire en complément de la sécu .Ce n'est pas obligatoire mais si vous portez des lunettes ou encore si vous consultez souvent des spécialistes, avez besoin de soins dentaires coûteux, une assurance complémentaire santé vous sera utile.

Vous aimerez aussi : Assurance santé étudiante, comment bien choisir ?

BON À SAVOIR

À chaque étape de votre vie, le Crédit Agricole vous accompagne. Pour ouvrir votre compte bancaire, pour assurer votre logement d'étudiant, pour votre santé également. L'assurance complémentaire santé du Crédit Agricole vous garantit immédiatement, sans délais, et vous rembourse rapidement. Vous disposez d'un espace personnel en ligne... d'un conseiller pour vos devis dentaires par exemple. Autant d’avantages qui facilitent la vie !

Et les complémentaires santé pour les étudiants ? Jusqu'à la rentrée 2018, vous deviez cotiser en plus, si vous souhaitez souscrire à une assurance complémentaire. Soit vous choisissiez une offre de votre mutuelle étudiante, soit vous alliez voir chez d'autres assureurs « classiques », mutualistes ou non. Cette dépense s’ajoutant au prix de votre cotisation de base.

LA COTISATION OBLIGATOIRE AUX MUTUELLES ÉTUDIANTES DISPARAIT

Quel avantage allez-vous retirer de cette réforme de l'assurance santé des étudiants ? Soyons concret : la cotisation de 217 euros versée mutuelles étudiantes disparaît. Elle est remplacée par une Contribution de Vie Etudiante et de Campus (CVEC) qui vous donne accès aux remboursements de la Sécu. Elle coûte moins cher : 90 euros par an. Certains étudiants boursiers peuvent en être exonérés (renseignez-vous).
Pour votre budget d'étudiant, c'est une bonne nouvelle ! En plus, la CVEC remplace d’autres dépenses prévues pour financer les activités sportives et culturelles, les activités du CROUS, les actions de prévention à l’attention des étudiants…

LES MUTUELLES ÉTUDIANTES DEVIENNENT DES MUTUELLES COMPLÉMENTAIRES

Dans ce nouveau système, les mutuelles étudiantes se concentrent sur leur activité de… mutuelle. Vous pouvez choisir de cotiser à leurs offres de complémentaire santé, ou à celles d'autres assureurs.

Une fois assuré par la Sécu classique, vous êtes soumis à toutes ses règles. Par exemple, jusqu’à vos 21 ans, vous pouvez décider de rester affilié sur le compte de vos parents, tout en ayant votre propre Carte vitale. Passé cet âge, vous devez avoir votre propre affiliation au régime général. Autre nouveauté : la bascule des 28 ans disparaît, puisque les étudiants sont dès le début de leurs études couverts par le régime général de la sécurité sociale.

Vous aimerez aussi : Quiz : êtes vous incollable sur l’assurance responsabilité civile étudiante ?


© Webedia - juin 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.
Les garanties des contrats d'assurance Complémentaire Santé et d'assurance multirisque Habitation sont assurées par Pacifica, entreprise régie par le code des assurances.

TOUT UN MAG POUR VOUS