Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter
error component
Une erreur est survenue
dans l'affichage de cet élément

La perte d’autonomie, c’est quoi ?

Aujourd’hui plus qu’avant on vit plus longtemps ! Oui mais plus on vieillit, plus on perd en autonomie. Comment y faire face ?

PERTE D’AUTONOMIE, DÉPENDANCE : QUELLE DIFFÉRENCE ?

L’autonomie, c’est la faculté de pouvoir décider. A cause de maladie comme le syndrome d’Alzheimer par exemple, ce libre-arbitre peut être altéré. Être dépendant, c’est ne pas être en mesure d’assumer seul certaines activités quotidiennes, du fait d’une maladie ou du grand âge tout simplement.

La perte d’autonomie et la dépendance ne s’opposent donc pas, elles sont complémentaires. On peut par exemple être autonome et dépendant : une incapacité physique peut vous empêcher de vous déplacer alors que vous en avez toute la capacité psychologique !

COMMENT DÉTECTER LA PERTE D’AUTONOMIE ?

Pas simple. La perte d’autonomie peut être passagère (une jambe cassée) ou irrémédiable (maladie d’Alzheimer). Dans ce deuxième cas, les relations affectives peuvent parfois vous empêcher d’y voir clair, et c’est bien normal.

La grille Autonomie gérontologique groupes iso-ressources (AGGIR) est un outil qui permet d’évaluer une personne sur la base de critères simples : toilette, habillage, alimentation, continence, transfert (se lever, se coucher, s’asseoir), déplacement intérieur et extérieur, communication à distance.

LA PERTE D’AUTONOMIE, C’EST TOTALEMENT PRIS EN CHARGE ?

Les pouvoirs publics attribuent des aides et des prestations sociales. Mais bien souvent, ce n’est pas suffisant, et il reste aux proches une part importante à payer. Sans compter l’investissement et la charge affective que suppose la prise en compte d’un proche au quotidien.

C’est pourquoi on recommande de souscrire des contrats de prévoyance dédiés à la perte d’autonomie et à l’entrée en dépendance, pour s’aider soi et ses proches.

 

© Uni-éditions février 2016

Article à caractère informatif et publicitaire.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.
Les garanties des contrats d'Assurance Dépendance sont assurées par Predica, entreprise régie par le code des assurances.

TOUT UN MAG POUR VOUS