Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Peut-on travailler à la retraite avec le cumul emploi-retraite ?

05/10/2020 - 2 min de lecture

Rubrique : Budget

#Retraite #Carrière #Décryptage

tout un mag pour vous

Peut-on travailler à la retraite avec le cumul emploi-retraite ?

Un retraité du régime général a la possibilité de reprendre une activité professionnelle salariée ou non, tout en continuant à toucher sa pension de retraite intégralement ou en partie. C’est le cumul emploi-retraite (CER). Selon la situation du retraité, ce cumul peut être total ou partiel. Il est important de bien intégrer les règles pour travailler à la retraite, sous peine de voir sa pension supprimée.

Au délà des personnes qui poursuivent une activité avec le statut de travailleur indépendant, 500 000 personnes environ poursuivent ou reprennent une activité salariée à la retraite selon la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse. Une chronique de France Inter réalisée en 2019 soulignait les deux grands profils de ces retraités qui poursuivent une activité : les passionnés qui n’envisagent pas de laisser leur activité professionnelle (psychologues, informaticiens, traducteurs, plutôt des hommes au niveau de vie confortable) et d’autre part des retraités qui disposent d’une pension de retraite insuffisante. Cette seconde catégorie comporte plutôt des femmes - la retraite des femmes est d’environ 30% moins élevée que celle des hommes.

CUMUL EMPLOI-RETRAITE TOTAL : QUELLES SONT LES RÈGLES ?

Il est possible de travailler en étant à la retraite, c’est le cumul emploi retraite (CER). Mais pour percevoir intégralement votre pension de retraite et les revenus de votre activité, vous devez :

  • avoir cessé votre activité professionnelle et liquidé tous vos droits : retraite de base et le cas échéant la ou les retraites complémentaires en France et à l’étranger, régimes internationaux compris.
  • avoir l’âge légal pour prendre votre retraite et disposer de tous vos trimestres ou avoir atteint l'âge du taux plein automatique (à partir d’un certain âge, la retraite est calculée au taux maximum, quel que soit le nombre de trimestres acquis. Cet âge varie entre 65 et 67 ans (selon votre année de naissance) pour la plupart des régimes de retraite. 

Si toutes les conditions sont réunies, vous pouvez toucher 100% de votre retraite et des revenus de votre emploi. Si vous ne remplissez pas toutes les conditions, passez au paragraphe suivant pour savoir comment sera impactée votre pension !

 

À noter :
Vous pouvez commencer à travailler, ou poursuivre votre activité, dès le 1er jour de votre retraite ! Vous pouvez même travailler chez votre dernier employeur à la retraite.

Il est par ailleurs admis que certaines activités peuvent toutefois être maintenues dans le cadre du cumul emploi-retraite : soit parce qu’elles génèrent de faibles revenus (vous donnez quelques cours par mois dans une école par exemple), soit par leur durée ponctuelle (activité d’artistes, d’auteurs, de modèles…) soit par leur nature (notamment : nourrice, garde d’enfant, employé s’occupant de personnes handicapées, âgées ou dépendantes…). N’hésitez pas à vous renseigner auprès de vos caisses de retraite.
 

CUMUL EMPLOI-RETRAITE PARTIEL : QUELLES LIMITES ?

Les personnes qui ne remplissent pas les conditions présentées plus haut, peuvent tout de même travailler à la retraite MAIS elles ne bénéfieront pas du cumul intégral. Elles pourront cumuler pension vieillesse et revenus d’une activité dans une certaine limite. C’est le cumul travail retraite partiel.

Explication : « votre nouveau revenu » + « vos retraites de base et complémentaires » ne doivent pas dépasser la moyenne mensuelle des revenus bruts d’activité de vos 3 derniers mois (ou 1,6 fois le Smic si ce montant est plus avantageux).

En cas de dépassement, le montant de votre retraite est réduit du montant du dépassement pour ne pas dépasser cette moyenne.

Vous pouvez commencer à travailler dès le 1er jour de votre retraite chez un nouvel employeur mais vous devrez attendre 6 mois pour travailler chez votre dernier employeur.

CUMUL RETRAITE ET EMPLOI : VOTRE PENSION PEUT-ELLE ÊTRE SUPRIMÉE ?

Oui momentanément dans certains cas. Si vous ne remplissez pas les conditions indiquées plus haut pour le cumul, et si vous reprenez immédiatement une activité salariée chez votre dernier employeur. Dans ce cas, le versement de votre pension de retraite de base sera suspendu entre le 1er jour du mois de reprise d'activité et le dernier jour du mois de cessation d'activité ou le dernier jour du 6e mois suivant votre départ en retraite. Passés ces 6 mois, vous pourrez à nouveau toucher votre pension intégralement ou en partie selon votre situation.

 

BON À SAVOIR

Les travailleurs indépendants et les retraités du service public peuvent eux aussi cumuler pension de retraite et revenus d’activité sous réserve toutefois de ne pas dépasser certains plafonds : les caisses de retraite concernées pourront leurs communiquer les informations propres à leur situation.

    À lire également : Travailler après la retraite : et si j'osais ?

 

LES REVENUS OBTENUS APRÈS LA RETRAITE PERMETTRONT-ILS D’AMÉLIORER VOTRE PENSION DE RETRAITE ?

Et bien non dans la grande majorité des cas. Que vous soyez salarié ou travailleur indépendant, vos revenus seront effectivement soumis aux cotisations sociales et à l’assurance vieillesse mais vous cotiserez « à perte ». Votre retraite ne sera pas recalculée, même si vous travaillez plusieurs années, sauf si vous êtes salarié, pensionné depuis 2015 et que vous bénéficiez de la retraite progressive. Dans ce dernier cas, les cotisations seront prises en compte.

 

    Vous aimerez également : Quelles sont les conditions pour bénéficier de la retraite progressive ?
 

BON À SAVOIR

Avant de reprendre une activité professionnelle rémunérée, n’oubliez pas de prévenir votre caisse de retraite et votre complémentaire. Elles pourront vous indiquer les conséquences de la reprise d’activité sur le versement de votre ou vos retraite(s) complémentaire(s). Pour télécharger le formulaire de déclaration d'une reprise activité et avoir de plus amples informations, cliquez ici.

© Creative Works - Septembre 2020
Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur.Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.

TOUT UN MAG POUR VOUS