Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Le coût d’une assurance emprunteur peut-il évoluer en cours de prêt ?

29/07/2018 - 2 min de lecture

Rubrique : Assurance

#Logement #Aléas de la vie #Décryptage

TOUT UN MAG POUR VOUS

Le coût d’une assurance emprunteur peut-il évoluer en cours de prêt ?

En matière d’assurance emprunteur comme pour un crédit immobilier, il n’y a pas que le taux affiché qui compte ! Certains contrats d’assurance emprunteur proposent des tarifs attractifs, mais qui peuvent évoluer en cours de route. Soyez vigilants au moment de choisir ! On vous aide à y voir plus clair.

QUAND VOTRE VIE CHANGE…

Pour choisir une assurance, comme pour n’importe quel service ou produit, il est conseillé de considérer tous les éléments du « dossier », et pas uniquement le prix « alléchant » ou « défiant toute concurrence » ? affiché en vitrine !

Derrière un coût d’assurance emprunteur particulièrement avantageux à première vue, peut en effet se cacher un contrat dont le tarif va évoluer si vous changez vos habitudes de vie.

Par exemple, vous passez votre permis moto, ou vous devenez « accro » au parapente alors que vous ne l’étiez pas du tout au moment de la souscription du contrat, vous augmentez vos déplacement professionnels, vous vous mettez à fumer, ne serait-ce que de temps en temps, alors que ce n’était pas le cas auparavant…

Vous aimerez aussi :

L’assurance emprunteur : on vous dit tout !
Comment se fixe le prix de votre assurance emprunteur ?


…LE COÛT DE CERTAINES ASSURANCES EMPRUNTEUR AUSSI !

Dans le cas de contrats d’assurance emprunteur à tarif évolutif, ces changements, ces évolutions de votre vie, sont à double impact :

Puisqu’il va y avoir modification et bien souvent aggravation, de votre « profil de risques » aux yeux de l’assureur, il va y avoir aussi augmentation de votre cotisation d’assurance.
Si vous oubliez de signaler ces changements, par simple oubli ou parce que l’obligation de déclaration ne vous a pas été suffisamment expliquée lors de la souscription, vous vous exposez à ne pas être couvert en cas de maladie, d’invalidité, de perte d’autonomie ou de décès !


CONCLUSION POUR CHOISIR VOTRE ASSURANCE EMPRUNTEUR

Autrement dit, les « économies » réalisées au départ en prenant une assurance emprunteur « moins chère » risquent non seulement de fondre comme neige au soleil, mais aussi et surtout d’être balayées par les majorations de cotisations qui vous seront réclamées en cas de changement de vie.

Pour éviter une telle situation, source de complications, il est recommandé d’opter pour une assurance emprunteur dont les cotisations sont fixées une fois pour toutes, quels que soient vos choix de vie ou les événements ultérieurs.

Cette stabilité du coût d’assurance emprunteur est notamment offerte par tous les contrats dits « de groupe » proposés par les établissements prêteurs.

Vous aimerez aussi : Assurance emprunteur : contrat groupe, contrat individuel, quelles différences ?

 

©Uni-éditions - décembre 2017 - Mis à jour juillet 2018

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

Les garanties du contrat Assurance Emprunteur sont assurées par Predica, entreprise régie par le code des assurances.

Le prêt immobilier est accordé sous réserve d’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. S’agissant d’un prêt concernant l’acquisition ou la construction d’un logement, vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.