Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier 
Nous contacter

Quel capital décès choisir ?

25/02/2019 - 2 min de lecture

Rubrique : Assurance

#Famille #Aléas de la vie #Décryptage

tout un mag pour vous

Quel capital décès choisir ?

Un décès peut avoir des conséquences financières importantes sur le niveau de vie de vos proches. En échange du versement d’une cotisation, l’assurance décès vous garantit qu’un capital - ou une rente selon les options - sera versé à vos proches, selon les conditions prévues au contrat, si vous veniez à décéder. Mais comment déterminer le montant de ce capital ?

QUEL CAPITAL CHOISIR ?

Vous pouvez désigner la ou les personnes de votre choix en tant que bénéficiaires du contrat d’assurance décès, ce qui vous permet de protéger qui vous voulez – enfants, conjoint, partenaire de PACS, concubin, etc.
Le montant des cotisations à verser dépend de divers facteurs comme votre profil (âge, profession à risque ou non, état de santé, etc.) mais aussi du montant du capital décès garanti. Ce capital peut être très variable en fonction de votre objectif.
En fonction de votre âge et du montant du capital choisi, un formulaire de santé est à remplir. Il existe des montants et âges minimums/maximums, en fonction des compagnies d’assurance et du contrat choisi. Vous devez évaluer avec d’autant plus de soin le montant du capital que vous souhaitez garantir si votre partenaire n’a pas d’activité professionnelle ou si la différence de revenus entre vous est importante.
L’idée est de lui permettre de pouvoir assurer les dépenses courantes et maintenir le niveau de vie du foyer dans un premier temps. C’est pourquoi il est généralement conseillé de choisir un capital correspondant à au moins 1 an de votre salaire. Certains contrats prévoient en option le doublement du capital choisi en cas de décès ou de Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) suite à un accident, avec parfois un plafond limitatif.

BON À SAVOIR

Votre contrat d’assurance décès peut être complété par certaines options. Ainsi, le Crédit Agricole propose jusqu’à 50 heures de service d’accompagnement de vos proches – garde d’enfants, aides aux démarches administratives, soutien scolaire, etc. – utilisables dans les deux mois qui suivent le décès.

    Vous aimerez aussi : qu’est-ce que le capital décès ?

 

MODIFICATION DU CAPITAL

Vous pouvez modifier à tout moment le montant du capital de votre assurance décès, en fonction de l’évolution de votre situation personnelle, familiale ou patrimoniale. Attention toutefois, ces modifications entraineront un nouveau questionnaire médical.
Certains contrats prévoient toutefois des restrictions comme par exemple une limitation de la majoration du capital. Certaines conditions générales prévoient aussi une revalorisation du capital garanti selon un indice de référence indiqué au contrat. Il s’agit souvent du taux d’évolution du plafond annuel de la Sécurité sociale.

    Vous aimerez aussi : Combien de temps faut-il pour toucher un capital décès ?


© Webedia – Février 2019

Article à caractère informatif et publicitaire.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale. La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.
Les contrats d’assurance décès sont assurés par PREDICA, entreprise régie par le Code des Assurances. Les dispositions complètes des contrats, limites et modalités de mise en œuvre des garanties, figurent dans les notices d’information. Vous disposez d’un délai légal de 30 jours calendaires pour renoncer à vos adhésions à compter de la date de leur conclusion.

TOUT UN MAG POUR VOUS